Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Château Carpe Diem veut protéger les vignes du gel printanier grâce à une aérogénératrice à Cotignac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence

Le Château Carpe Diem à Cotignac (Var) est le site pilote en France d'un projet innovant pour protéger les vignes du gel de printemps. Une aérogénératrice est en cours d'installation dans le domaine. Le flux d'air qu'elle va générer pourrait permettre d'épargner les cultures.

Le prototype de l'aérogénératrice qui sera installé dans les vignes du Chateau Carpe Diem à Cotignac
Le prototype de l'aérogénératrice qui sera installé dans les vignes du Chateau Carpe Diem à Cotignac - Collaborative energy

En collaboration avec la société iséroise "Collaborative Energy", le Château Carpe Diem de Cotignac est peut-être en passe de trouver la solution pour protéger les vignes et autres cultures du gel printanier, dévastateur cette année encore dans le Var. Le domaine de 30 hectares est devenu le site pilote en France pour l'installation d'une aérogénératrice dont le fonctionnement présente un double intérêt. Le dispositif permettrait d'assurer l'autonomie électrique du site et la protection des vignes grâce à la production d'un courant d'air.

On connait évidemment le principe de l'éolienne dont les pales produisent de l'électricité en tournant. Cette aérogénératrice va de la même manière produire du courant, permettant ainsi au domaine d'acquérir une autonomie. Mais l'innovation réside dans la réversibilité de l'installation. Car elle peut aussi en ventilant, produire un courant d'air. C'est ce courant d'air qui devrait permettre de protéger la vigne, mais aussi les cultures. 

"Une machine comme celle-ci pourrait d'après les calculs, protéger jusqu'à un hectare de cultures. Depuis plus d'un mois, nous travaillons avec un prévisionniste local de Météo varoise et la société Collaborative Energy pour mettre en place dans les vignes un certain nombre de mâts disposant de capteurs de température. Ensuite, nous pourrons modéliser l'ensemble des phénomènes de gel sur cette parcelle" détaille Albéric Philipon, à la tête avec son épouse du Château Carpe Diem. Premier test grandeur nature l'hiver prochain.

Un dispositif qui se fond dans le paysage

L'aérogénératrice s'intègre parfaitement dans le paysage. Rien à voir en effet avec les grosses éoliennes aperçues de l'autoroute. Elle est déjà beaucoup plus petite, six mètres en gros, et avec des pales de 2,5 mètres. Des pales d'un brun mat qui va en plus se fondre dans la nature en toute saison. "Cela nous tenait à cœur car nous accueillons beaucoup de monde au domaine. C'est vraiment une bouffée d'oxygène, de biodiversité, de petites fleurs et de papillons, et on ne voulait pas dénaturer cet environnement. Donc on a travaillé pour que cette aérogénératrice se fonde dans le paysage" témoigne le vigneron.

La société Collaborative Energy a mis à disposition gracieusement le prototype, mais son installation engage des frais. Les propriétaires de Carpe Diem ont donc lancé une opération de financement participatif via la plateforme winefunding. Un live-tasting le 18 mai permettra aux "winefunders" d’avoir un échange avec les propriétaires de Carpe Diem lors d’une dégustation par visioconférence.

Un mât installé dans les vignes du Château Carpe Diem à Cotignac
Un mât installé dans les vignes du Château Carpe Diem à Cotignac - Collaborative Energy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess