Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le comité loup officiellement installé dans la Loire

lundi 14 mai 2018 à 19:41 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Il devait être installé fin mars, finalement c'est ce lundi que le comité de suivi du loup s'est réuni pour la première fois. Il rassemble tous les acteurs concernés par la présence du prédateur dans la Loire.

Loup d'un parc animalier des Alpes-Maritimes.
Loup d'un parc animalier des Alpes-Maritimes. © Maxppp - Franz Chavaroche

Saint-Étienne, France

Deux mois et demi après l'attaque d'un loup à Saint-Pierre-de-Bœuf, le préfet de la Loire a installé le comité loup ce lundi 14 mai. Il réunit les services départementaux et régionaux de l'État, les louvetiers, les représentants des agriculteurs, des milieux forestiers, des associations environnementales, des maires... tous les acteurs concernés par la présence du loup. 

L'occasion pour chacun de recevoir la même information sur le sujet : le niveau d'indemnisation (de 100 à 400 euros par tête de bétail) et de protection des exploitations ainsi que les moyens de suivi de l'animal. 

Le loup simplement de passage : pas de présence permanente avérée

Deux attaques sont attribuées de façon certaine au loup : un mouton visé fin février à Saint-Pierre-de-Bœuf et un chevreuil à Périgneux le 3 mars. Il en faut plus pour que les autorités décrètent une présence permanente du loup et déploie un plus gros dispositif : des signalements avérés au même endroit durant deux années de suite

Cellule de veille réactivée

Dans la Loire, il est question de passage avéré de l'animal avec des doutes sur ce qu'il est devenu ensuite : le loup a pu gagner le Puy-de-Dôme où il y a eu des signalements dernièrement. 

Une cellule de veille avec des louvetiers, des agriculteurs et des chasseurs née en 2009 se réactive avec aussi un numéro pour joindre rapidement la Direction des territoires, le tout pour que remonte au plus vite les alertes et que le phénomène soit suivi au plus près. À Malleval, les experts sont ainsi arrivés trop tard pour faire correctement leur travail, les charognards étaient déjà passés, la scène de crime déjà souillée en quelque sorte.

Le problème des chiens errants, du ressort des mairies 

Depuis l'attaque de Périgneux, les autorités ont reçu une dizaine de signalements :  soit c'était pour rien, soit c'était l’œuvre de chiens errants qui semblent donc poser bien plus de problème. Là c'est du ressort des maires des communes également conviés à ce comité de suivi du loup.