Agriculture – Pêche

Le Conseil départemental de Côte-d'Or poursuit sa valorisation des circuits courts dans les collèges

Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne mardi 14 novembre 2017 à 16:46

Le conseil départemental de Côte-d'Or veut promouvoir les produits locaux dans les cantines de Côte-d'Or
Le conseil départemental de Côte-d'Or veut promouvoir les produits locaux dans les cantines de Côte-d'Or © Radio France - Stéphanie Perenon

Depuis 2011, le Conseil départemental de la Côte-d'or met en avant les filières locales et cette année il a choisi de valoriser la filière porcine ! Jusqu'au 24 novembre prochain, ce sont donc deux produits locaux,du rôti de porc Label rouge et un émincé de porc qui seront servis dans ses collèges.

Après le bœuf, la volaille ou encore la fraise l'année dernière, le Conseil départemental a choisi de promouvoir la filière porcine. L'opération a été baptisée "Copains comme cochons", en écho à la célèbre réplique du film Les Bronzés. Mais au-delà du clin d’œil, la collectivité souhaite encourager les circuits courts. Catherine Louis, sa vice-présidente en charge de l’éducation "ce sont les collèges et les chefs de cuisine qui se sont engagés à proposer des plats à base de porc, pour faire découvrir aux élèves une filière propre à notre territoire."

L'opération pour promouvoir la filière porcine a été présentée aux élèves du collège Paul-Fort à Is-sur-Tille, en présence du principal Gabriel Antemi et de la vice-présidente du Département, Catherine Louis - Radio France
L'opération pour promouvoir la filière porcine a été présentée aux élèves du collège Paul-Fort à Is-sur-Tille, en présence du principal Gabriel Antemi et de la vice-présidente du Département, Catherine Louis © Radio France - Stéphanie Perenon

Circuits courts pour les cuisiniers des collèges

Et en cuisine, Romain Turban, chef du restaurant scolaire du collège Paul-Fort à Is-sur-Tille se réjouit. "C'est une chance de travailler les filières courtes car ça veut dire travailler en direct avec les agriculteurs ou les éleveurs et pas avec des centrales d'achat. Et c'est important car au collège nous formons les consommateurs de demain, pour leur inculquer une alimentation saine."

Romain Turban, le chef de cuisine du collège Paul-Fort à Is-sur-Tille  - Radio France
Romain Turban, le chef de cuisine du collège Paul-Fort à Is-sur-Tille © Radio France - Stéphanie Perenon

Une filière bien présente en Côte-d'Or

Car contrairement aux idées reçues poursuit Vivien Soyer le directeur commercial des Entreprises Chazal basées à Saint-Apollinaire et à Dole dans le Jura, "si on trouve les plus gros volumes dans l'ouest, il y a toute une production avec le porc comtois et bourguignon . C'est un système d'élevage de porc qui grossit de plus en plus, qui est important et qu'il faut protéger."

Un collège déjà très engagé dans le développement durable

Le collège Paul-Fort à Is-sur-Tille, est déjà très engagé dans cette démarche de circuits courts et de développement durable. "Toute la communauté éducative, les quelques 700 élèves et les 74 professeurs sont impliqués" rappelle Gabriel Antemi le principal de l'établissement. Et les résultats sont là, poursuit le chef d'établissement,"40% de produits biologiques ou des produits locaux sont servis chaque jour à la cantine. On a fait un effort considérable sur la réduction du gaspillage et ça nous a permis de réduire de moitié les déchets journaliers et donc de faire des économies pour investir dans ces filières courtes".

_→Relire : _Dans les collèges de Côte-d'Or, les élèves mangent des fraises 100% locales

Le collège a même ouvert une nouvelle section SEGPA " Espace rural et environnemental", avec un jardin pédagogique pour que les élèves puissent travailler sur les circuits courts.

Jusqu'au 24 novembre, les produits de la filière porcine seront servis dans 26 collèges mais aussi dans des établissements sociaux et médico-sociaux du département.

Écoutez le reportage à 7H12 et 8H42 sur France Bleu Bourgogne.