Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Le Conseil départemental de Vaucluse à l'écoute de ses agriculteurs

-
Par , France Bleu Vaucluse

La crise du Covid-19 a eu un double impact sur le monde agricole. D'abord l'impact négatif de voir les frontières fermées empêchant la main d’œuvre étrangère de venir travailler dans les champs, mais l'impact positif a été de montrer aux Vauclusiens l'importance de leur agriculture de proximité.

Christian Mounier en visite à l'étable montilienne
Christian Mounier en visite à l'étable montilienne © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Le Conseil départemental vient de lancer une tournée auprès d'agriculteurs vauclusiens pour comprendre comment ils ont vécu la crise du coronavirus, quels sont leurs besoins et surtout, les leçons qu'ils en tirent. Ces visites (il y en aura 15 au total) sont l'occasion de découvrir des problèmes dont les élus n'auraient autrement que difficilement connaissance.

Ces visites d'élus dans les champs ou les serres n'ont rien de nouveau

Elles ont simplement été accélérées au lendemain du déconfinement pour aller à la rencontre des professionnels du monde agricole. La crise les a marqués, par exemple avec la difficulté de trouver de la main d’œuvre pour les récoltes. Mais elle aussi montré aux Vauclusiens la chance qu'ils ont d'avoir une agriculture locale qui a pu alimenter les circuits de proximité.

Des problèmes très pratiques

Dans ces discussions, le coût de la main d'œuvre ou la jungle des certifications trop nombreuses sont bien sûr revenus sur le tapis, mais d'autres sont apparus comme l’interdiction prochaine des emballages plastiques pour les fraises. Le rôle de l'élu local, c'est de s'informer et de faire remonter.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu