Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le coup de gueule d'un agriculteur mayennais contre l'accord commercial entre l'Europe et l'Amérique du Sud

-
Par , France Bleu Mayenne

Un éleveur bovin mayennais a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour dénoncer la trahison d'Emmanuel Macron. Sylvain Rousselet, producteur de "Rouge des Prés" à Ruillé-Froid-Fonds, s'inquiète de cet accord qui risque de fragiliser, selon lui, l'agriculture française.

photo d'illustration
photo d'illustration © Reuters - REUTERS/Francois Lenoir

C'est un accord qui va entraîner la suppression ou la réduction de nombreux droits de douane comme celui notamment sur la viande bovine. Il permet au Brésil, à l'Argentine, au Paraguay et l'Uruguay d'exporter près de 100.000 tonnes de viande bovine. Concurrence déloyale martèle Sylvain Rousselet : "grosse boule au ventre, gros ras-le-bol. On sait très bien qu'il y a de la saloperie qui vient de là-bas qui va atterrir en Europe et concurrencer nos viandes qu'on nous demande de produire avec des normes environnementales et sociétales. Je me demande pourquoi on est encore agriculteur en France". 

Il y de la saloperie qui vient de là-bas"

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'éleveur mayennais, impliqué dans le syndicalisme agricole, s'estime trahi. En premier lieu, par le Président de la République qui soutient cet accord commercial : "trahi par des gens de mon réseau, trahi par des élus, trahi par Emmanuel Macron. Il s'est bien moqué de nous. Les Etats Généraux de l'Alimentation, on a dépensé beaucoup d'énergie, on y a beaucoup cru".  

Macron s'est franchement bien moqué de nous"

Avant d'entrer en vigueur, et ce ne sera pas avant plusieurs mois, cet accord de libre-échange devra être approuvé par chaque Etats membre de l'Union avec à la clé des débats politiques virulents et passionnés.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess