Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le département des Pyrénées-Atlantiques aide les jeunes agriculteurs à s'installer

mercredi 24 octobre 2018 à 8:59 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Le conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a voté en avril une subvention pour aider les nouveaux agriculteurs à s'installer. 159 jeunes en ont déjà bénéficié.

Mélanie et Serge Lousplaàs font de la vente directe dans leur ferme à Asson
Mélanie et Serge Lousplaàs font de la vente directe dans leur ferme à Asson © Radio France - Axelle Labbé

Asson, France

Chaque année, environ 130 agriculteurs reprennent ou créent une exploitation dans les Pyrénées-Atlantiques, nous sommes d'ailleurs dans le top 3 des départements français où il y en a le plus. Le conseil départemental a donc décidé d'aider les jeunes agriculteurs à s'installer en leur versant une subvention. 159 jeunes en ont déjà bénéficié, ils ont touché entre 5000 et 6500 euros chacun.

Parmi les bénéficiaires, Mélanie Lousplaàs. À 22 ans, elle vient de rejoindre le GAEC de ses parents, à Asson. Ils élèvent 110 chèvres et font de la vente directe de fromage. En plus du travail à la ferme, elle a un déjà un projet avec cinq autres jeunes agriculteurs de la plaine de Nay  : monter un bar-tapas à Coarraze et y vendre leurs produits.

Mélanie Lousplaàs détaille son projet

La famille Lousplaàs dans sa chèvrerie - Radio France
La famille Lousplaàs dans sa chèvrerie © Radio France - Axelle Labbé

Un projet encouragé bien sûr par ses parents. Selon les chiffres des Jeunes Agriculteurs, dans les Pyrénées-Atlantiques, les 2/3 des agriculteurs de plus de 55 ans ne savent pas à qui ils vont transmettre leur exploitation. Alors, même si cette subvention reste modeste par rapport aux investissements à réaliser quand on s'installe, il faut en profiter explique le président des Jeunes agriculteurs Iban Pebet. 

Iban Pebet, président du syndicat Jeunes agriculteurs 64