Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le Gard en manque d'eau : seulement un tiers des précipitations habituelles depuis le début de l'année

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les cultures du Gard ont soif. Pratiquement pas de pluie depuis le début de l'année. Ce ne sont pas les quelques gouttes attendues cette semaine qui permettront de rattraper le retard estiment les responsables de la Chambre d'agriculture.

Un cerisier en fleurs
Un cerisier en fleurs © Maxppp - Sam Coulon

Gard, France

"La sécheresse, avant, c'était une année sur dix, maintenant, c'est une année sur deux !" C'est le constat que dresse Jean-Louis Portal, le secrétaire général de la Chambre d'agriculture du Gard. Il exploite lui-même des céréales, des vignes et des légumes à Meynes dans le Gard rhodanien. Depuis le début de l'année, il est tombé en effet un tiers des précipitations habituelles. Insuffisant. 

"C'est exceptionnel. C'est la première année qu'on voit ça. C'est très tendu. Il faudrait qu'il pleuve un peu pour qu'on puisse éviter le pire. Si sous 15 jours, on n'a pas de pluie, ça sera compliqué dans certaines filières".

Jean-Louis Portal, secrétaire général de la Chambre d'agriculture du Gard

Toutes les filières touchées par le manque d'eau

Pratiquement toutes les filières sont effectivement touchées par le manque d'eau. Les blés sont jaunes. Ils sont en stress hydrique. Certains arboriculteurs ont déjà commencé à irriguer et il faudra certainement avoir recours au goutte à goutte dans certaines vignes, s'il ne pleut pas. 

"Il faut qu'il pleuve d'ici 15 jours"

Trouver ensemble des solutions pour économiser l'eau

Après la sécheresse de 2017, la Chambre d'agriculture du Gard a lancé une étude pour développer l'irrigation dans le département. C'est une des solutions. Il faut surtout réfléchir maintenant à la manière dont on peut stocker l'eau quand elle tombe en abondance et comment la répartir à l'ensemble de la population. 

"Il faut réfléchir à des bassins de stockage d'eau de pluie avant qu'elle ne retourne à la mer.  Nous agriculteurs, on est les premiers à savoir les bienfaits de l'eau et on les premiers à l'économiser car l'irrigation sur la parcelle, ça nous coûte. On est agriculteurs mais avant tout citoyens. Il faut arriver à trouver tous ensemble des solutions pour qu'on préserve notre ressource en eau." 

"C'est ensemble qu'on doit réfléchir à la manière de préserver la ressource en eau"

S'il ne pleut pas rapidement, le préfet du Gard pourrait convoquer la cellule sécheresse avec tous les usagers de l'eau. En fonction de la situation, des restrictions de prélèvement de la ressource pourraient être envisagées. On n'en est pas encore là...