Agriculture – Pêche

Le gel de printemps fait de gros dégâts dans les vignes du Diois

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 21 avril 2017 à 11:21

Le gel de printemps a fait des dégâts dans les vignes du Diois, il détruit les cellules des feuilles et des grappes qui deviennent sèches.
Le gel de printemps a fait des dégâts dans les vignes du Diois, il détruit les cellules des feuilles et des grappes qui deviennent sèches. © Radio France - Fabien Lombard

Le gel de printemps a fait de très importants dégâts dans les vignes du Diois, dans la Drôme. Les 30 communes de l'appellation Clairette-de-Die ont été touchées par le gel, plus ou moins largement.

Le gel de printemps a fait des dégâts dans les vignes du Diois, dans la Drôme. "Pratiquement les 30 communes de l'appellation Clairette-de-Die ont été touchées, plus ou moins largement par ce gel de printemps" explique Fabien Lombard, le président du syndicat de la Clairette de Die et des vins du Diois.

Les trente communes de l'appellation touchées par le gel

Le gel de printemps a fait des dégâts dans les vignes du Diois, il détruit les cellules des feuilles et des grappes qui deviennent sèches. - Radio France
Le gel de printemps a fait des dégâts dans les vignes du Diois, il détruit les cellules des feuilles et des grappes qui deviennent sèches. © Radio France - Fabien Lombard

"On a été surpris par l'ampleur du gel, presque toutes les communes de l'appellation ont été touchées par le gel" explique, ce vendredi matin, Fabien Lombard. "Il est trop tôt pour chiffrer les dégâts, certaines parcelles sont indemnes et sur d'autres, la récolte est complètement anéantie par le gel surtout sur le haut de la vallée de la Drôme".

"Sur certaines parcelles, la récolte est complètement anéantie"

Une année noire pour les vignerons du Diois

Plusieurs vignerons, notamment de Barsac ou Pontaix disent avoir perdu, en deux nuits, près de 70% de leur récolte. "On se réveille avec un cauchemar, plus de 75 % du domaine est touché chez moi" explique Jérôme Vincent, vigneron sur onze hectares à Barsac.

"La récolte est plus que compromise !"

Jérôme Vincent, vigneron à Barsac : "En une nuit, c'est le cauchemar !"

"C'est rare qu'on est du gel partout, mon père qui a soixante-dix ans n'a jamais vu ça !" explique Emmanuel Poulet, vigneron sur vingt-deux hectares à Pontaix, Montlaur-en-Diois et Châtillon-en-Diois.

"C'est une catastrophe économique"

Emmanuel Poulet, vigneron à Pontaix : "c'est une catastrophe économique !"

Le gel a abîmé les feuilles et les grappes

"Le gel détruit les cellules des feuilles et des grappes et nous avons sur certaines parcelles, ce vendredi matin, des feuilles sèches et des grappes sèches sur nos vignes" explique Fabien Lombard.

"C'est beaucoup d'angoisse pour les vignerons"

"C'est beaucoup d'angoisse en début de saison, on sait qu'il y a aussi des épisodes de grêle l'été et d'autres facteurs climatiques qui sont compliqués pour les vignerons" explique le président du syndicat de la Clairette de Die et des vins du Diois. "Ce gel de printemps c'est une saison qui commence avec une belle épine dans le pied pour les vignerons" explique Fabien Lombard.

Fabien Lombard : "c'est une épine dans le pied pour les vignerons"