Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le glyphosate est aujourd'hui essentiel aux agriculteurs", Jean-Jacques Hautefeuille, de la FDSEA 45

-
Par , France Bleu Orléans
Loiret, France

La France et l'Union Européenne doivent se prononcer le 4 octobre sur la nouvelle homologation du glyphosate, l'herbicide le plus utilisé dans l'agriculture. Alors que les scientifiques se déchirent, la FDSEA 45 se mobilise pour un produit que le syndicat juge indispensable.

L'avenir du glyphosate en suspens
L'avenir du glyphosate en suspens © Maxppp - Maxppp

Les agriculteurs vont-ils devoir s'en passer à partir du 4 octobre? La Commission Européenne dira ce jour-là si elle accorde ou non une nouvelle homologation du glyphosate, l'herbicide le plus répandu sur le continent, pour les dix prochaines années. La France, via le ministère de la transition écologique, a d'ores et déjà fait savoir qu'elle votera contre ce renouvellement. Une position qui provoque la colère de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont tagué les routes du département avec ce message: "Hulot, touche pas au glypho".

Derrière cette homologation se cache une bataille d'experts sur cette molécule, élément de base de nombreux herbicides, dont le Roundup de Monsanto. En 2015, une agence de l'Organisation Mondiale de la Santé a classé le glyphosate comme produit "cancérogène probable pour l'homme". D'autres expertises sont depuis venues contredire cette conclusion, notamment celle menée par l'Autorité Européenne de Sureté des Aliments.

Pour Jean-Jacques Hautefeuille, président de la commission environnement à la FDSEA 45, invité de France Bleu Orléans, ce débat n'a pas lieu d'être. Le glyphosate est pour lui "essentiel aux agriculteurs".

Jean-Jacques Hautefeuille, président de la commission environnement de la FDSEA 45

Choix de la station

À venir dansDanssecondess