Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le lait cru déconseillé aux jeunes enfants, fromagers et producteurs s'indignent

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Dans une circulaire publiée en mai, le ministère de l'agriculture déconseille aux personnes fragiles de consommer des fromages au lait cru, et préconise aux collectivités locales de les bannir des cantines scolaires. Le texte met en avant des "risques sanitaires" liés aux bactéries.

Dans une cave de Roquefort (illustration)
Dans une cave de Roquefort (illustration) © Maxppp - Alex Baillaud

Roquefort-sur-Soulzon, France

Fini le Roquefort, le Rocamadour, le Laguiole ou le Barousse dans les assiettes des jeunes enfants ? C'est ce que recommande une circulaire que le ministère de l'agriculture et de l'alimentation a adressé, au printemps dernier, aux collectivités locales.

Dans le texte du 2 mai 2019, les services de l'Etat mettent en avant les risques sanitaires liés au lait cru : "plusieurs alertes sanitaires récentes en lien avec la consommation de fromages au lait cru conduisent à rappeler la nécessité d'éviter la consommation de ces denrées par les jeunes enfants, particulièrement en restauration collective". En clair, l'Etat demande de bannir ces fromages des cantines scolaires. Il faut dire que ces derniers mois, plusieurs cas de contaminations par des bactéries de salmonelle, listéria, Escherichia coli ont été signalés.

Pour le ministère, c'est très clair : "les enfants de moins de 5 ans ne doivent en aucun cas consommer ces produits". Le texte précise aussi que "ces préconisations sont également valables pour les autres populations à risque : femmes enceintes ou personnes immunodéprimées".

Ne sont pas concernés par cette circulaire les fromages au lait cru à pâte pressée cuite tels que le Gruyère, le Comté, l'Emmental ou le Beaufort.

"Au contraire ! Le lait cru se défend tout seul et immunise automatiquement les enfants contre plein de maladies" - Philippe Moysen, fromager près de Toulouse

En tout cas, ces recommandations font bondir les artisans fromagers comme Philippe Moysen, installé à Seysses (Haute-Garonne), au sud de Toulouse : "le lait cru n'a aucun risque ! (...) Au contraire, le lait cru se défend tout seul et immunise automatiquement les enfants et les adultes contre plein de maladies".

Philippe Moysen, fromager à Seysses, près de Toulouse

Les producteurs de fromage de la région vont dans le même sens, appuyés par la Confédération Paysanne : "pourquoi avant il n'y avait pas de problèmes de santé publique et on les trouverait maintenant ?" s'interroge Eric Genest, le porte-parole du syndicat agricole en Haute-Garonne. "Dans la restauration collective, on n'aura bientôt que de la nourriture fabriquée en usine, mais avec quoi dedans ? On n'en sait rien !" poursuit-il, en s'inquiétant d'un éventuel scandale sanitaire liée aux fromages industriels, dans dix ou vingt ans.

Eric Genest, de la Confédération Paysanne Haute-Garonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu