Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

Le GRAB, laboratoire de l'agriculture bio en Vaucluse

mercredi 13 juin 2018 à 6:08 Par Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

Le GRAB, c'est le groupe de recherche en agriculture biologique. Fondé en 1979 par un groupe d'agriculteurs bio et un chercheur de l'INSERM, Denis Léron. Il travaille à améliorer les systèmes de production dans l'agriculture biologique.

Le verger maraîcher du grab à Montfavet
Le verger maraîcher du grab à Montfavet - GRAB

On produit et on consomme de plus en plus de bio, mais l'invention de cette agriculture remonte à un siècle et sa mise en œuvre au lendemain de la seconde guerre mondiale. Mais le choc qui va donner toute sa visibilité au bio c'est la première crise de la vache folle. En 1996 on découvrait les images de ces animaux malades d'avoir été nourris contre nature et dont la consommation tuait les humains qui en mangeaient.

Aujourd'hui la production ne cesse de se développer, en Vaucluse 20% des surfaces agricoles sont désormais certifiées bio.

Même la présidente de la puissante FDSEA cultive des vignes bio  

Créée il y a bientôt 40 ans le GRAB est implanté derrière le lycée agricole François Pétrarque d'Avignon depuis 2004.  Aux côtés de partenaires comme le lycée agricole, l'INRA ou l'université, 15 salariés et 15 administrateurs s'y emploient à rendre l'agriculture bio plus efficace, plus productive. Des tests grandeur nature ont lieu sur le site du GRAB, d'autres sont conduits directement dans les exploitations d'agriculteurs partenaires. 

Quant aux financements de cette association de statut privé, ils viennent majoritairement du public, des conseils régionaux ou de l’Europe.

C'est quoi le bio aujourd'hui ? Réponse au grab d'Avignon.