Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le loup bientôt de retour en Normandie ?

Le loup pourrait faire son retour en Normandie si l’on en croit l’historien Jean-Marc Moriceau. Professeur à l’université de Caen, spécialiste de la ruralité, il assure que les loups reprennent les chemins de leurs ancêtres éradiqués dans la région en 1886.

Un loup dans un parc animalier
Un loup dans un parc animalier © Maxppp - .

Caen, France

Le loup de retour en Normandie ? Ce ne serait qu’une question de temps selon Jean-Marc Moriceau. Ce professeur de l’université de Caen vient de sortir un livre qui s’intéresse à la présence de l’animal dans la région. Depuis toujours, le loup a été là en Normandie. Très présent à la fin du moyen-âge, des écrits attestent de sa présence du XVIe jusqu’au XIXe siècle. Il a d’ailleurs été éradiqué en 1889. "Le conseil général de la Manche et celui de l'Orne, chacun de leur côté, prennent des mesures d'augmentation des primes accordées par l'Etat, explique l'historien. Sous la IIIe République, ces primes sont multipliées par sept. On encourage fortement la destruction des loups et il n'y en a presque plus."

En Normandie, le loup attaquait le bétail en plus du gibier. Les moutons par exemple, victimes du prédateur dans le Pays de Caux entre 1820 et 1850. Les vaches et les veaux sont aussi ciblés dans une région où l’élevage bovin est important. Celui des équidés aussi. Ainsi, en 1726, au Sud de l’Orne dans la forêt d’Andaine, des associations de voituriers se cotisent pour rembourser les chevaux qui ont été estropiés ou tués par des loups.

L’une des dernières régions victime d’une attaque sur l’Homme

Les Normands aussi ont été la cible de l’animal. La Normandie est même l’une des dernières régions de France a en avoir connu. C’était en 1821. Une petite fille de l’assistance publique a été tuée par une louve.

L’historien Jean-Marc Moriceau, spécialiste du loup en Normandie - Radio France
L’historien Jean-Marc Moriceau, spécialiste du loup en Normandie © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Le loup aperçu aux portes de la Normandie

"Il est difficile de pouvoir assurer quelque chose pour un animal aussi discret que le loup et qui fait attention à l'Homme surtout aujourd'hui, pose Jean-Marc Moriceau. Mais il est sûr que l'on a observé des loups aux portes de la Normandie."  Des loups ont en effet été récemment aperçus. Dans la Somme, il y a un an, et en septembre dernier en Eure-et-Loir près de la forêt de Dreux. "Ce sont là les couloirs de progression des loups que l'on voit déjà au XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle. Tout laisse a pensé que d'ici quelques mois, quelques années, des loups, au moins disperseur* peuvent traverser une partie de la Normandie en reconnaissance pour essayer d'établir une meute." Ce qui pourrait être une réalité d'ici 5 à 10 ans, selon l'historien, si la politique de protection du loup n'a pas d’entorse.

(* le loup disperseur est un animal qui est exclu des meutes et qui parcourt des centaines de kilomètres pour établir sa propre meute.)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu