Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le Luxembourg peine à passer à l'agriculture biologique

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Selon une étude de l'institut de statistiques Eurostat publiée ce mercredi, le Grand Duché fait moins de bio que ses voisins sur son territoire. Il n'y a qu'une toute petite partie de ses parcelles qui sont converties au bio. Une proportion un peu plus élevée en Lorraine.

Le Luxembourg ne consacre que très peu de ses parcelles à l'agriculture biologique.
Le Luxembourg ne consacre que très peu de ses parcelles à l'agriculture biologique. © Maxppp - BELPRESS/MAXPPP

Lorraine, France

Le Luxembourg n'a pas encore choisi la voie de la production biologique. Selon Eurostat, qui publie une étude ce mercredi à l'occasion de la journée mondiale de l'alimentation, le Grand Duché n'a converti que 3,47% de ses surfaces agricoles au bio. Une donnée qui date de 2016 mais qui est pratiquement la même que celle constatée trois ans auparavant. Le Luxembourg se situe donc bien loin de la région de Salzbourg en Autriche, de loin première en Europe avec 52% de terres agricoles passées au bio.

La Lorraine fait mieux

Si sur tout le continent, 13% des régions n'attribuent qu'1% de leurs parcelles agricoles au bio, la Lorraine se situe au-dessus. Elle devance même le Grand Duché puisqu'elle atteint 5,13%. La grosse différence avec le Luxembourg se situe dans la tendance. En 3 ans, ce chiffre en Lorraine a augmenté de quasiment 2%. Au total, 59 530 hectares produisent désormais des aliments biologiques, contre seulement plus de 36 000 en 2013.

Mais la Lorraine et le Luxembourg ont encore un large retard à combler par rapport à un autre voisin. La Sarre en Allemagne a elle plus pris le pli puisqu'elle a choisi de produire du bio sur quasiment 15% de ses surfaces agricoles. Là aussi, cette proportion est en augmentation puisqu'elle a augmenté de trois points en seulement trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu