Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Le meilleur apprenti de France charcutier traiteur est alsacien

-
Par France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Martin Diebold, Bas-Rhinois de 18 ans seulement, a remporté ce 23 février 2020 le prix du meilleur apprenti de France charcutier traiteur au Salon de l'agriculture. Une fierté pour cet arrière-petit-fils, petit-fils et fils de charcutier.

Martin Diebold (deuxième en partant de la droite) entouré des trois autres lauréats du prix du meilleur apprenti de France charcutier traiteur au Salon de l'agriculture 2020
Martin Diebold (deuxième en partant de la droite) entouré des trois autres lauréats du prix du meilleur apprenti de France charcutier traiteur au Salon de l'agriculture 2020 - Document remis

"L'accomplissement de beaucoup de travail". Martin Diebold, bas-rhinois de 18 ans seulement, a remporté le prix du meilleur apprenti de France charcutier traiteur au Salon de l'agriculture, ce 23 février 2020. Si le jeune alsacien a eu "beaucoup de stress", il connaissait "ses recettes par coeur". Les prétendants ont réalisé une galantine de cochon et une terrine de légumes végétale. 

Un hommage à mon arrière-grand-père et mon grand-père 

Descendant d'une famille de charcutiers 

Il faut dire que la charcuterie, Martin Diebold l'a dans le sang. Arrière-petit-fils, petit-fils et fils de charcutiers, recevoir ce prix lui permet de "rendre hommage" à sa famille, qui lui a transmis la passion du métier "en héritage". Quant à son père, patron de l'enseigne Diebold et fils à Drusenheim, il était "forcément très fier", confie Martin.

Martin Diebold repart du Salon de l'agriculture avec une médaille, des couteaux signés Paul Bocuse et un chèque de 700 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess