Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le ministre de l'Agriculture annonce "des avances sur les calamités agricoles" pour les éleveurs

Le ministre de l'Agriculture a annoncé jeudi sur France Bleu Pays d'Auvergne que des avances seraient faites dans les prochains jours sur les calamités agricoles, notamment pour acheter du fourrage. Didier Guillaume a aussi évoqué le revenu des agriculteurs.

Clermont-Ferrand, France

Face à la détresse des éleveurs, le ministre de l'Agriculture a voulu rassurer au Sommet de l'élevage à Clermont-Ferrand. Invité de France Bleu Pays d'Auvergne jeudi matin, Didier Guillaume a annoncé que des avances seraient faites très bientôt sur les calamités agricoles, avant même que les dossiers ne soient remplis. Il a aussi évoqué la loi alimentation et promis que l'Etat serait au rendez-vous. 

Que répondez-vous aux éleveurs qui sont en détresse aujourd'hui ? 

"Nous allons faire des avances sur les calamités agricoles avant que les dossiers ne soient remplis. Dans quelques jours, ils auront des avances pour acheter du fourrage pour l'hiver. La gratuité des péages aussi pour transporter le fourrage et les avances sur les aides de la PAC de milliards qui vont arriver le 16 octobre. Mais il faut travailler plus sur le long terme avec la mise en place de retenues d'eau".

Est-ce-qu'on ne risque pas d'arriver à une concurrence entre l'eau pour arroser le maïs et celle pour boire au robinet ?

"C'est bien ça le problème ! J'ai obtenu les retenues d'eau, ça faisait 15 ans que c'était demandé. Il vaut mieux que l'eau qui tombe du ciel en février alimente les cours d'eau au mois de mai. Et puis il faut travailler sur le revenu, on ne peut pas rester comme ça !"

Les éleveurs disent que la loi alimentation n'a pas tenu ses promesses et que les prix n'augmentent pas ?

"La loi alimentation ne démarre que maintenant, les négociations commerciales ont déjà eu lieu l'année dernière. On ne parle pas de trésorerie mais de résilience de l'élevage, s'il n'y a pas ça il n'y aura plus d'élevage. La loi alimentation n'a pas marché pour la viande parce que les grandes surfaces n'ont pas joué le jeu. Il y a aussi les entreprises intermédiaires qui ne jouent pas le jeu et de grosses entreprises qui ne payent pas assez les éleveurs. Et surtout il faut partir à l'export, on a des marchés qu'il faut ouvrir, ça peut aller très vite. Je parle du marché de la Chine, on en est quasiment à 300 tonnes qui viennent de partir. Il faut de la considération et des moyens, l'Etat sera au rendez-vous. "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu