Agriculture – Pêche

Le ministre de l'Agriculture dans les allées du SPACE de Rennes

Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Mayenne mardi 12 septembre 2017 à 19:13

Stéphane Travert a passé plusieurs heures dans les allées du SPACE
Stéphane Travert a passé plusieurs heures dans les allées du SPACE © Radio France - Céline Guétaz

Pas d'annonce pour le monde agricole lors de la visite de Stéphane Travert au Space. Le ministre de l'Agriculture est venu discuter avec les éleveurs et les exposants. Il les invite à participer aux états généraux de l'alimentation et promet des propositions dès la mi-octobre.

Arrivé dès l'ouverture du Space de Rennes ce mardi matin, le ministre a passé plusieurs heures dans les allées du salon de l'élevage qui se déroule cette année dans un climat apaisé. Seuls quelques éleveurs de la Confédération paysanne sont venus manifester pour dénoncer les retards dans les aides de la PAC (Politique agricole commune). Le ministre leur a promis un rendez-vous.

"Ma place est d'être ici, auprès des éleveurs", a insisté le ministre qui a commencé sa visite par le hall des animaux. Sur la question du bien-être animal, Stéphane Travert a été interpellé par un éleveur de charolaise : "le bien-être animal c'est bien, mais le bien-être des éleveurs, c'est important aussi". Un constat partagé par le ministre.

"Au final, c'est le consommateur qui décide" - Stéphane Travert

Sans annonce particulière, dans son discours à la mi-journée, Stéphane Travert a invité les agriculteurs à mettre les attentes du consommateur au centre de leurs préoccupations, parce qu'au final "c'est lui qui décide, ce n'est pas le ministre, l'agriculteur ou le transformateur, c'est le consommateur, qui, en conscience, vote pour chacun d'entre vous en effectuant ses achats. C'est aussi l'enjeu des Etats généraux de l'alimentation qui rassemblent tous les acteurs jusqu'aux consommateurs".

Extrait du discours de Stéphane Travert

"Cela fait longtemps que nous savons que le client est roi", lui a rétorqué Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. "Le ministre ne peut pas se dédouaner ainsi en nous renvoyant vers le consommateur quand on parle des pratiques commerciales ou du droit européen de la concurrence, ils ont une responsabilité au niveau du gouvernement", a renchéri Jérôme Despey, le secrétaire général de la FNSEA.

Jéröme Despey - secrétaire général FNSEA

"C'est le consommateur qui décide" a déclaré le ministre de l'agriculture dans son discours - Radio France
"C'est le consommateur qui décide" a déclaré le ministre de l'agriculture dans son discours © Radio France - Céline Guétaz

Sur l'ensemble des dossiers, le ministre a d'ailleurs renvoyé aux états généraux de l'alimentation qui se tiennent en ce moment. Il a indiqué que les premières annonces pourraient intervenir dès la mi-octobre. Emmanuel Macron devrait effectuer un déplacement dans la Manche, le 11 octobre.