Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le nouvel épisode de canicule inquiète le président de la Fédération de Pêche d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Pour l'instant, la Fédération des pêcheurs d'Indre-et-Loire n'a pas constaté de mortalité anormale des poissons à cause de la chaleur mais la canicule annoncée cette semaine pourrait faire des dégâts, surtout si les interdictions et restrictions de prélèvement d'eau ne sont pas bien appliquées.

Les truites et autres poissons d'eau froide sont menacés par la sécheresse et la canicule, selon le président de la Fédération de Pêche d'Indre-et-Loire
Les truites et autres poissons d'eau froide sont menacés par la sécheresse et la canicule, selon le président de la Fédération de Pêche d'Indre-et-Loire © Maxppp - ©Philippe Trias/PHOTOPQR/LE PROGRES

Indre-et-Loire, France

Le nouvel épisode de canicule annoncé cette semaine en Indre-et-Loire inquiète tout particulièrement les pêcheurs : la préfecture a pris des arrêtés de restriction ou d'interdiction de prélèvement concernant de nombreux cours d'eau, mais ça ne suffit pas à rassurer le président de la fédération départementale des pécheurs en Indre-et-Loire. "On est au quotidien au bord de l'eau, on regarde les niveaux et on alerte sur les dangers concernant certains cours d'eau comme la Tourmente, l'Indre, l'Indrois, le Cher et j'en passe" explique Jacky Marquet. "Aujourd'hui, on est déjà au-delà de la sécheresse de 2016 et très honnêtement, les mesures sont insuffisantes car elles sont accompagnées de trop de dérogations concernant l'arrosage. Ce n'est pas un focus contre les agriculteurs, car malheureusement, les pauvres sont victimes aussi, mais il y a des règles et malheureusement, il y a trop de dérogations concernant l'arrosage".

Même si aucune mortalité excessive des poissons n'a été constatée pour l'instant, Jacky Marquet s'inquiète pour les truites et les autres poissons d'eau froide : 

Quand les niveaux baissent, l'eau chauffe. Quand l'eau chauffe, le niveau d'oxygène baisse et les cyanobactéries se développent. C'est un cercle vicieux que je crains énormément pour le mois d'août".

Choix de la station

France Bleu