Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le pain du mondial du saucisson est corrézien

samedi 9 juin 2018 à 17:57 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

La première édition du mondial du saucisson a lieu ce week-end en Ardèche. Et ce sont des Corréziens qui fournissent le pain pour accompagner la dégustation. Pierre et Sophie Beysserie sont installés à Naves. Mais ils sont en fait agriculteurs.

Pierre Beysserie fait en général deux fournées par semaine
Pierre Beysserie fait en général deux fournées par semaine © Radio France - Philippe Graziani

Naves, Corrèze

C'est en 2010 qu'ils ont commencé la fabrication de pain. Pierre et Sophie Beysserie avaient créé à Naves quelques années avant "Les Jardins d'Alice et Sophie" en s'associant avec d'autres agriculteurs, pour diversifier leurs  production. En plus de la viande limousine et des veaux de lait, ils s'étaient lancés alors dans le maraîchage, en vente directe. La vente du pain vient en fait d'une demande. "Suite à des repas organisés à la ferme où on avait fait du pain, d'une manière tout à fait artisanale, des gens nous ont demandé s'ils pouvaient en acheter. Du coup on s'est mis à en faire" explique Pierre Beysserie

Le pain du grand-père

Désormais ce sont 100 kilos de farine, issue du blé produit sur l'exploitation, que Pierre Beysserie pétrit, façonne et cuit chaque semaine en deux fournées. Le pain est cuit au feu de bois dans le four de la propriété. Celui-là même où la famille de Pierre Beysserie a toujours fait son pain. Et celui-ci reproduit donc un geste qu'il a toujours vu depuis tout jeune. "J'ai voulu refaire en fait le pain de mon grand-père". Un pain à l'ancienne donc qui est vendu sur les marchés et au magasin aménagé à la ferme.

80 tourtes au mondial du saucisson

Le pain de Pierre Beysserie n'a pas été sélectionné pour le mondial du saucisson. L'organisateur de l'événement est tout simplement de la famille. "Il a goûté notre pain et il l'a aimé alors il nous a demandé si on voulait venir" raconte Sophie Beysserie. Une belle aventure tout de même pour le couple d'agriculteurs. Il a fallu ce vendredi tout de même faire deux fournées supplémentaires. C'est le maximum que Pierre et Sophie Beysserie pouvaient faire. "Mais je sais pas si nos 80 tourtes vont suffire" se demande Sophie. Entre 3 et 6000 personnes étaient en effet attendues au concours.