Agriculture – Pêche

Le prix du melon trop bas selon les producteurs

Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou lundi 17 juillet 2017 à 5:00

Un melon arrive à maturité en 60 jours, normalement il en faut 90.
Un melon arrive à maturité en 60 jours, normalement il en faut 90. © Maxppp - Maxppp

Le prix du melon ne cesse de baisser : 30 à 35% moins cher que l'année dernière à la même époque. On s'inquiète du côté des producteurs des Deux-Sèvres et de la Vienne.

Aujourd'hui le prix du melon est inférieur à son coût de production. Pour Julien Godet, président du syndicat des producteurs de melon du Haut-Poitou : " Il faudrait que le melon soit entre 1,29 euros et 1,49 euros avec les marges de la grande distributions". Et les causes de ces prix bas sont multiples. L'une d'elle : le melon espagnol dont la production ne cesse de "s'étendre d'années en années", selon Christian Rondeleux, producteur à Loudun. "Normalement mi-juillet c'est la fin de leur production mais encore ce weekend à Tours, il y avait plein de melons espagnols" souligne-t-il.

Le melon espagnol est au moins deux fois moins cher

Au-delà de la concurrence espagnole, il y a un chevauchement des cultures sur les trois bassins producteurs de melons en France. Le Sud-Est premier habituellement a été rejoint par le Sud-Ouest et le Centre-Ouest. "Nos productions ont pris de l'avance. Normalement, ça prend 90 jours pour qu'un melon soit à maturité. Aujourd'hui, il n'en faut que 60" affirme Christian Rondeleux. La faute à un mois de mai et juin cléments selon Julien Godet.

Se pose aussi la question de la demande. Les orages et pluies du mois de juin ont freiné les clients. Moins de vente donc pour les producteurs qui espèrent une hausse de la consommation avec les beaux jours. Mais le melon pourrait bien être difficile à trouver à partir de mi-août. Avec un planning avancé, les producteurs craignent de ne pas tenir toute la saison qui se termine à la fin du mois de septembre.