Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le projet de ferme des 4000 vaches rejeté par le préfet de Saône-et-Loire

vendredi 4 mai 2018 à 15:42 Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Bourgogne et France Bleu

La préfecture de Saône-et-Loire vient de rejeter la demande d'un agriculteur pour accueillir près de 4000 bovins sur son exploitation à Digoin. Il comptait recevoir ces vaches pour les engraisser et les exporter ensuite vers la Turquie et les pays du Maghreb.

L'agriculteur avait fait une demande pour accueillir près de 4000 bovins sur son exploitation
L'agriculteur avait fait une demande pour accueillir près de 4000 bovins sur son exploitation © Radio France - Nathanael Charbonnier

Dijon, France

La ferme des 4.000 vaches n'avait pas encore vu le jour qu'elle suscitait déjà l'indignation de certains habitants et des associations de protection des animaux. Le préfet de Saône-et-Loire vient de mettre un coup d'arrêt au projet. Il a rendu jeudi un arrêté dans lequel il rejette la demande faite par un agriculteur de Digoin. 

Cet agriculteur demandait l'autorisation de recevoir près de 4.000 vaches pour les engraisser et les exporter ensuite vers la Turquie et les pays du Maghreb. Dans un premier temps, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) avait remis un avis favorable. L'enquête publique, elle, avait abouti sur un avis défavorable au mois de novembre. C'est finalement le Préfet qui a tranché. 

Dans son arrêté, le Préfet motive sa décision. Il explique que l'agriculteur a déjà dépassé à plusieurs reprises le nombre de bovins autorisés sur son exploitation. Il affirme aussi que le bâtiment prévu pour accueillir 2000 vaches est situé trop près d'un cours d'eau et qu'il y a des risques de pollution. L'arrêté mentionne aussi les nuisances sonores et olfactives pour les voisins, ainsi que l'impossibilité de détourner le trafic des poids lourds, pourtant nécessaire au projet. L'agriculteur a maintenant deux mois pour faire appel de cette décision. 

Digoin, en Saône-et-Loire - Visactu
Digoin, en Saône-et-Loire © Visactu -