Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Le ramassage de coquillages de nouveau autorisé en Baie du Mont Saint-Michel

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Il est de nouveau possible de ramasser et de commercialiser les coquillages de la baie du Mont Saint-Michel. La Préfecture d'Ille-et-Vilaine a levé les interdictions qui étaient en vigueur depuis près de deux semaines.

Pêche, ramassage, expédition et commercialisation de nouveau autorisés sur le littoral brétilien de la Baie
Pêche, ramassage, expédition et commercialisation de nouveau autorisés sur le littoral brétilien de la Baie © Radio France - Lagain Aurelie

Ille-et-Vilaine, Bretagne, France

La préfecture d'Ille-et-Vilaine a annoncé ce mercredi soir la levée de l'interdiction de ramassage des coquillages sur le secteur breton de la baie de Mont-Saint-Michel.

Depuis le 3 janvier, tous les coquillages en provenance de deux zones de production du littoral d’Ille-et-Vilaine ont fait l’objet d’une mesure d’interdiction sanitaire, "en raison d'une contamination d'huîtres par un virus", le norovirus de la gastro-entérite.

Désormais tout le littoral brétilien

Cette mesure d'interdiction avait déjà été en partie levée le 9 janvier, pour la zone conchylicole d’Hirel. Elle l'est donc désormais pour la zone de la baie du Mont Saint-Michel rivage (n°35-06). "En l'absence de nouveau signal d'alerte justifiant le maintien de la fermeture sanitaire", explique la préfecture dans un communiqué.

Cette levée de l'interdiction concerne autant la production d'huîtres ou de moules que les pêcheurs à pied, ainsi que les opérations d'expédition et de commercialisation des coquillages.

Néanmoins ajoute la communiqué, "l’ensemble des zones de production du littoral bretillien continue de faire l’objet d’un suivi attentif des services de l’État".

Si les interdictions sont levées sur le littoral brétilien, ce n'est pas le cas dans le Morbihan. - Radio France
Si les interdictions sont levées sur le littoral brétilien, ce n'est pas le cas dans le Morbihan. © Radio France - Nathanael Charbonnier

Le Morbihan toujours concerné

Côté Atlantique, cela fait plus d'un mois que les ostréiculteurs du Morbihan doivent faire face à une contamination de leurs huîtres par le norovirus. Aujourd'hui, plus de 200 entreprises (les 2/3) sont fermées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu