Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Sainte Maure de Touraine à la recherche de nouveaux producteurs

-
Par , France Bleu Touraine

Le Sainte Maure de Touraine est un emblème de notre région. Mais cet emblème ne trouve plus de nouveaux producteurs. En 2010 ils étaient 193 contre 140 en 2014. Une profession qui vieillit et cela pourrait avoir des conséquences sur ce produit phare des plateaux de fromages.

Sainte Maure de Touraine : une appelation qui peine à recruter
Sainte Maure de Touraine : une appelation qui peine à recruter © Radio France - Fabien FOUREL

Un chiffre : 1500, c'est le nombre de tonnes de Sainte Maure de Touraine l'an dernier. Un chiffre qui pourrait bien baisser dans les prochaines années. Le marché se porte bien avec une production qui progresse d'années en années. Mais les producteurs de l'AOP sont inquiets, leur profession vieillit et ils n'étaient plus que 140 en 2014 contre 193 en 2010. Le métier n'attire pas les jeunes, et Ludovic Roy producteur de Sainte Maure de Touraine sait très bien pourquoi : il y a trop de contraintes.

Un métier trop contraignant pour Ludovic Roy

Le Sainte Maure de Touraine
Le Sainte Maure de Touraine © Radio France - Fabien FOUREL

Pour François Laurent, président de l'AOP - Appellation d'Origine Protégée- c'est aussi et surtout un problème de prix.

Pour le président de l'AOP il faut une augmentation des prix

Le Sainte Maure de Touraine
Le Sainte Maure de Touraine © Radio France - Fabien FOUREL

François Laurent rassure toutefois, l'augmentation du nombre d'animaux par cheptel évitera une potentielle pénurie.   

François Laurent rassure toutefois, pas de pénurie imminente

Et pour l'heure le Sainte Maure de Touraine à un bel avenir devant lui, chaque français consomme en moyenne 23 kilos de fromage de chèvre par an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess