Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le Salon à la ferme" : les paysans mayennais invitent les habitants à la ferme

-
Par , France Bleu Mayenne

Plusieurs fermes de Mayenne ouvrent leurs portes ce week-end ! Des visites guidées sont organisées pour faire découvrir les exploitations et le quotidien des paysans ! Une opération qui séduit les Mayennais ainsi que les touristes.

Mayennais et touristes ont pu visiter la ferme de la famille de Kam à Bazougers ce samedi
Mayennais et touristes ont pu visiter la ferme de la famille de Kam à Bazougers ce samedi © Radio France - Laurine Benjebria

Les agriculteurs invitent les Mayennais à la ferme !  Faute de Salon de l'Agriculture, annulé cette année en raison de l'épidémie de coronavirus, la Confédération paysanne a décidé d'ouvrir ce week-end les portes de 200 fermes un peu partout en France. Dans notre département, plusieurs exploitations se sont portées volontaires. Parmi elles, le GAEC Arc-en-Ciel à Bazougers : une ferme de 104 hectares, tenue par Marieke et Willem de Kam et leur gendre Kristoffer Larsen. Avec leurs quatre salariés, ce samedi ils ont organisé des visites guidées de leur fournil, de leur fromagerie et de leur stabule. L'occasion de faire découvrir aux différents visiteurs leur métier et leur exploitation

Une visite bien rodée

Pour assurer les visites en toute sécurité, les visiteurs, masqués, doivent s'inscrire en arrivant. Ils sont vite emmenés sur les différents ateliers par groupe de cinq personnes. "Ils visitent la partie fromagerie, ils sont ensuite emmenés vers les vaches et les cochons, puis ils visitent le fournil", raconte Willem de Kam, l'un des gérants. Le GAEC dispose d'un cheptel composé d'une soixantaine de vaches laitières, d'une trentaine de génisses, de quatre taureaux, et d'une cinquantaine de porcs charcutiers. Des chats et des poules se promènent par ailleurs allègrement en plein air, pour le plus grand plaisir des enfants venus ce samedi. Sur ses 104 hectares d'exploitation, les paysans cultivent les betteraves, les céréales et le maïs.

Les visiteurs ont eu une présentation de la fromagerie et de la technique utilisée pour faire du goudda
Les visiteurs ont eu une présentation de la fromagerie et de la technique utilisée pour faire du goudda © Radio France - Laurine Benjebria

Des visiteurs et visiteuses heureuses de découvrir la ferme 

Toute la journée ce samedi, de nombreuses personnes sont entrées dans la ferme, située au lieu-dit du Placé, à Bazougers. Elles ont pu découvrir une fromagerie et poser des questions autour de la production de gouda. "Ils font beaucoup de saveurs, c'est intéressant de voir les différents procédés pour savoir à quel moment ils intègrent les saveurs par exemple", explique Céline venue avec son mari, ses enfants et sa belle-mère agricultrice.

"Ça nous apprend des choses, c'est une expérience à refaire", se réjouit Muriel

Pour d'autres, cette journée portes ouvertes était l'occasion de découvrir le monde agricole. C'est le cas de Muriel, accompagnée de ses enfants. Ces Franciliens n'ont pas l'habitude de voir des animaux, "les odeurs de la ferme, mes enfants ne connaissent pas mais c'est une bonne découverte", se moque Muriel. C'était donc avec beaucoup d'attention qu'elle écoutait les informations fournies par les employés de la ferme, notamment devant la fromagerie. "J'avais une vague idée du fromage, qu'on le fait à base de lait caillé, mais ça s'arrêtait là", regrette cette habitante de Romainville, en Ile-de-France.

Une visite du fournil de la ferme était proposée
Une visite du fournil de la ferme était proposée © Radio France - Laurine Benjebria

Une opération plus authentique que le Salon de l'Agriculture

Willem de Kam, l'un des gérants du Gaec est un habitué des portes ouvertes. Il apprécie la démarche car il peut sensibiliser les visiteurs aux circuits courts, leur "faire connaître ce qu'on fait à la ferme, faire comprendre aux gens qu'ils ont aussi un impact à travers leurs achats".  Willem, qui n'est jamais allé au Salon de l'Agriculture, préfère tout de même accueillir du public au sein de son exploitation : "L'avantage, c'est que là on voit vraiment des animaux dans leur habitat normal", selon cet Hollandais installé dans les années 1990 en Mayenne. "Ce ne sont pas des animaux qui brillent dans tous les sens, mais de vrais animaux", ajoute-t-il.

Les visiteurs pouvaient aussi profiter d'une crêpe au soleil à l'issue de leur visite guidée
Les visiteurs pouvaient aussi profiter d'une crêpe au soleil à l'issue de leur visite guidée © Radio France - Laurine Benjebria

Les portes ouvertes se poursuivent ce dimanche en Mayenne :

  • Le GAEC de Lillavoix à Grazay (de 13h à 17h) ;
  • La Naillère à Argentré (de 10 à 13h, et de 14h30 à 17h) ;
  • La Gatinière, à Saint-Quentin-les-Anges (de 14h à 18h) ;
  • Le Brebis du Bois à Chemazé (de 10h à 16h).
Choix de la station

À venir dansDanssecondess