Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2019

Ce qu'il faut savoir sur le Salon de l'Agriculture qui débute ce samedi à Paris

-
Par , France Bleu

L'édition 2019 du Salon de l'Agriculture s'ouvre ce samedi à Paris. Des centaines de milliers de visiteurs sont attendus porte de Versailles jusqu'au 3 mars 2019.

Gilles Druet et "Imminence", égérie du Salon de l'Agriculture 2019 qui se déroule du 23 février au 3 mars 2019 à Paris
Gilles Druet et "Imminence", égérie du Salon de l'Agriculture 2019 qui se déroule du 23 février au 3 mars 2019 à Paris © AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

La 56e édition du Salon de l'Agriculture porte de Versailles à Paris, débute ce samedi et va durer jusqu'au 3 mars. Entre 600.000 et 700.000 visiteurs sont attendus pour admirer les animaux, assister aux conférences et goûter aux produits locaux. Le Salon est aussi un rendez-vous traditionnel pour les politiques de tous bords. Comme l'an passé, Emmanuel Macron a prévu de passer la journée sur place.

4.000 animaux présentés

Placée sous le thème "Des femmes, des Hommes, des Talents", cette édition 2019 proposera quatre univers différents : l'élevage et ses filières ; les cultures et filières végétales, jardin et potager ; produits des régions de France, d'Outre-Mer et du monde et  services et métiers de l'agriculture. Un millier d'exposants de 22 pays et environ 4.000 animaux vont peupler durant dix jours la plus grande ferme de France.

France Bleu en direct du Salon international de l'Agriculture 2019

© Visactu

"Imminence", égérie de l'édition 2019

L'égérie de cette 56e édition est une vache Bleue du Nord. "Imminence", 1m41 pour 710 kilos, originaire de Saint-Aubin (Nord), a pris ses quartiers vendredi au Salon de l'Agriculture, sous les flashs des photographes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"C'est une grande fierté, une grande émotion, un gros stress", a déclaré son éleveur, Gilles Druet, qui participe au salon avec femme et enfants. Menacée de disparition après la Seconde Guerre mondiale, la Bleue du Nord est une race mixte qui produit à la fois du lait et de la viande. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La visite d'Emmanuel Macron perturbée par les "gilets jaunes" ?

Emmanuel Macron est attendu dès 8h30 porte de Versailles. Il doit prononcer un discours sur la Politique agricole commune (PAC) devant 500 jeunes, pour la plupart élèves dans des lycées agricoles. Le chef de l'État déambulera ensuite dans les allées du salon. La reconnaissance du travail agricole et la question du juste prix devraient être au centre des échanges avec les agriculteurs, deux mois après l'entrée en vigueur de la loi Alimentation. 

Dans un contexte général de crise du monde agricole, beaucoup d'exposants espèrent pouvoir faire entendre leurs revendications. C'est aussi l'ambition de Patrick Maurin, élu local de Marmande (Lot-et-Garonne). Parti du Touquet le 10 février, un gros bâton de marche à la main, il a fait 250 kilomètres à pied pour alerter sur les suicides agricoles. "Tous les soirs, j'ai dormi chez des agriculteurs, et je vais parler de leur détresse au président samedi" a-t-il déclaré à son arrivée à Paris vendredi.

Au moins quatre ministres seront également présents porte de Versailles samedi : Didier Guillaume (Agriculture et alimentation), François de Rugy (Transition écologique et solidaire), Nathalie Loiseau (Affaires européennes) et Frédérique Vidal (Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation).

L'ouverture du Salon coïncide cette année avec le quinzième week-end de mobilisation des "gilets jaunes". Un appel à se rassembler sur les Champs-Élysées a été lancé sur les réseaux sociaux mais certains s'interrogent sur l'opportunité de perturber la visite du président de la République. Éric Drouet, figure du mouvement, a notamment posté un message sur le groupe Facebook dont il est administrateur, "La France en colère!!!" (plus de 317.000 membres).

Horaires, prix, plan : toutes les infos pratiques dans cet article

Choix de la station

À venir dansDanssecondess