Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le sapin de Noël va se faire rare et cher cette année en Béarn et Bigorre

-
Par , France Bleu Béarn

Il a fait trop chaud et trop sec sur la plaine de Bigorre cet été et les producteurs de sapins de Noël vont faire une très mauvaise récolte. Le Nordmann et l'épicéa seront de mauvaise qualité et en petite qualité pour les fêtes.

Forêt de sapins de Noël à Rungis.
Forêt de sapins de Noël à Rungis. © Radio France - Martine Bréson

Hiis, France

Ça sent le sapin pour le sapin en Bigorre. Les quelques producteurs qui produisent des Nordmann et des épicéas pour Noël annoncent une récolte très mauvaise. En raison du réchauffement climatique. Il a fait trop chaud et trop sec pour produire en plaine. 

Sylvie Dhugues est productrice à Hiis entre Bagnères et Lourdes. Elle n'a pas les 5000 arbres destinés aux ventes dans les grandes surfaces alentours. "De part les aléas climatiques qui sont de plus en plus courants, le sapin ne supporte pas ces températures et ce manque d'eau" explique la productrice sur France Bleu Béarn. 

Tous les producteurs de la région sont dans ce cas, et même chose en Belgique, le pays qui inonde le marché français en sapin de Noël. Donc, pour les fêtes, il n'y aura ni la qualité, ni la quantité, et la rareté va faire monter les prix. Sylvie Dhugues ajoute qu'elle va sans doute très prochainement arrêter cette production. Pour elle, la culture du sapin en plaine n'est plus possible.

"On ne pourra pas produire pour tous nos clients habituels"

Choix de la station

France Bleu