Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2019

Le Vercors s'affiche au Salon de l'Agriculture de Paris

-
Par , France Bleu Isère

Le Salon International de l'Agriculture ouvre ses portes à Paris ce samedi 23 février jusqu'au 3 mars. L'occasion pour le grand public de découvrir le "cheval du Vercors de Barraquand", reconnu comme race de "chevaux de territoire" à part entière il y a deux ans et les vaches de race villarde

Marion Forestier et sa jument Vicky
Marion Forestier et sa jument Vicky © Radio France - Véronique Pueyo

Ce petit cheval vaillant, au pied sûr, et qui a failli disparaître au début du 20 ème siècle, concurrencé par le tracteur pour les travaux des champs, participe à son deuxième Salon et à son premier concours général agricole, qui aura lieu le 1er et le 2 mars prochains. 

Atos, un étalon de 9 ans, représente la race "cheval du vercors" au SIA

Pour représenter cette race, les éleveurs ont sélectionné Atos, un étalon de 9 ans, à la robe baie, à la longue crinière ondulée et noire. Lors de ce concours, il va devoir démontrer sa polyvalence. Marion Forestier, sa cavalière, croit en lui : "Il va être monté et attelé. On va le chouchouter jusqu'au concours. Pour qu'il ne se sente pas seul, on emmène aussi ma jument, Vicky. Ils se connaissent bien. On pourra les sortir un peu, et s'il y a trop de bruit, on a prévu des bonnets, pour leur protéger les oreilles !

"Nous sommes les héritiers d'un patrimoine vivant, que nous devons préserver" - François Lejeune, éleveur

Ecoutez le reportage sur le cheval du Vercors de Barraquand

Le Salon et le Concours sont une bonne façon pour mieux faire connaitre ce petit cheval généreux au grand public. François Lejeune est éleveur et secrétaire de l'association nationale du cheval du Vercors de Barraquand : "C'est une belle reconnaissance de notre travail depuis 20 ans, pour instaurer une dynamique de naissances, pour faire reconnaître la filière. Nous sommes les héritiers d'un patrimoine vivant qui a failli disparaître et que l'on va léguer aux générations futures. " Actuellement, on compte 300 chevaux du Vercors, dans toute la France. 

Un troupeau de Barraquand, dans le Vercors
Un troupeau de Barraquand, dans le Vercors © Radio France - Lisa Melia

Autre race qui a failli disparaître, la vache de race Villard-de-lans. Avec sa robe couleur froment, comme les blés, elle était autrefois utilisée pour tirer la charrue. A l’époque, ses sabots étaient même ferrés avec des fers spéciaux pour éviter qu'ils ne s'usent trop vite.

Orchidée, une génisse villarde de cinq mois, est née par transplantation embryonnaire

Mais là encore, elle a été remplacée par le tracteur. Il y a quelques années,  il ne restait plus qu'une centaine de bêtes, quand un programme a été mis en place grâce la transplantation embryonnaire. 

Pauline Guillot et Orchidée, à Lans en Vercors
Pauline Guillot et Orchidée, à Lans en Vercors © Radio France - Véronique Pueyo

C'est ainsi qu'Orchidée, une génisse villarde de cinq mois que l'on peut voir au Salon de l'Agriculture, est née. Elle est présentée par son éleveuse, Pauline Guillot, 18 ans, qui vit à Lans-en-Vercors. Elle explique : " Quand une vache est pleine, en général, elle porte plusieurs embryons mais à la fin de la gestation, il n'en reste qu'un. Là, on va transplanter les embryons en trop dans l'utérus d'autres vaches, des vaches porteuses, en quelque sorte ! Comme cela, au lieu d'un veau par an, il y en aura cinq. Cela permet d'augmenter plus vite le cheptel."

retrouvez Orchidée, la petite génisse villarde à la robe couleur froment, comme les blés

La Villarde sert à fabriquer le délicieux Bleu du Vercors

Dans quelques années, Pauline reprendra la ferme de ses parents . Pour l'instant, elle termine ses études et préside l'association Graines d’éleveurs qui regroupe une vingtaine de fils et de filles d'agriculteurs, comme elle. Le Salon de l'Agriculture, elle connait bien. Elle y est déjà allée plusieurs fois. 

Pour l'occasion, Orchidée a été dressée pour qu'elle apprenne à marcher, tenue par un licol.  "Elle est même bien se promener !" souligne Pauline, en souriant. "Elle a été lavée tous les jours, avant le Salon, pour avoir une robe toute belle et le poil bien brillant. Dans 3 ans, Orchidée rejoindra les autres vaches pour faire du lait, avec lequel on fabrique notre fromage, le Bleu du Vercors, que l'on vend en direct à la ferme" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess