Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le week-end gastronomique réunit 84 producteurs à Avignon

vendredi 17 novembre 2017 à 16:42 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Comme chaque année depuis neuf ans à Avignon, le week-end gastronomique rassemble plusieurs dizaines de producteurs sur la place de l'Horloge samedi, dimanche et lundi.

Week-end gastronomique
Week-end gastronomique © Radio France - Chambre d'agriculture de Vaucluse

Place de l'Horloge, Avignon, France

84 producteurs participent samedi, dimanche et lundi au week-end gastronomique sur la place de l'Horloge à Avignon : 52 stands sous une grande halle couverte, à l’invitation de la chambre d'agriculture de Vaucluse, à un mois de Noël. 13 de ces producteurs sont Vauclusiens, les autres viennent de la France entière et doivent présenter des produits de qualité.

Un événement devenu incontournable pour les producteurs qui reviennent d'année en année pour proposer conserves, miel, produits frais, biscuits...

Bruno Michel à Velleron, va vendre encore ce week-end ses croquants. "Financièrement", c'est une bonne opération, car la halle ne regroupe que de la qualité estime-t-il :

"On se retrouve au milieu de gens qui vendent d'autres bons produits"

Clément Capeau qui tient une ferme avec ses deux frères sur l'île de la Barthelasse, à quelques centaines de mètres outre-Rhône, sait bien qu'il ne sera pas riche en trois jours en vendant des légumes. Mais la ferme fidélise : "Certains clients reviennent à la ferme directement", remarque-t-il.

Et d'autres n'hésitent pas à faire 70 km pour aller retrouver en Drôme provençale Pierre-Henri Etienne, producteur d'olives : "Les clients aiment savoir qui est le producteur, sa philosophie de travail, de production".

"Les gens ont besoin de savoir comment c'est produit"

Nouveauté cette année, l'arrivée d'un distributeur automatique de légumes près de la halle. C'est celui de Montfavet qui est déménagé pour le week-end pour expliquer le concept, précise André Bernard président de la Chambre d'agriculture de Vaucluse.

Seul encore en Vaucluse, il doit être rejoint par un autre distributeur au printemps. Où ? "Au parking des Italiens ou à la gare TGV", les négociations avec la ville n'ont pas encore abouti. Objectif ?

"Récupérer à l'heure où ça les arrange, en sortant du travail, ou en revenant d'autres courses."

Parallèlement, un drive fermier sera mis en place. Commande sur internet, et livraison sur un point particulier à définir, pour permettre "aux consommateurs locaux de trouver des produits locaux au même endroit".