Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les abeilles creusoises sont déjà en pleine activité

lundi 25 février 2019 à 19:35 Par Sarah Vildeuil, France Bleu Creuse

17, 18 voire 19 degrés en plein mois de février: depuis quelques jours le printemps s'installe en Creuse, en plein hiver. La nature se réveille donc de manière précoce. Cela se voit notamment avec les abeilles qui sont déjà en train de butiner.

Les abeilles de Jean Lecour s'activent en plein mois de février
Les abeilles de Jean Lecour s'activent en plein mois de février © Radio France - Sarah Vildeuil

Saint-Eloi, France

Températures douces, ciel bleu: les abeilles ont déjà l'impression que c'est le printemps.  Jean Lecour est apiculteur amateur sur la commune de Saint-Eloi.  Sous le soleil, ses abeilles ne perdent pas une minute: "Celle-ci par exemple a deux petites boules de pollen sur ses pattes arrière. Celle-là est toute jaune !"  C'est l'effet lorsque le mercure flirte avec les 20 degrés, en plein mois de février.

La ponte à commencer

Jean Lecour a une dizaine de ruches. Il a remarqué que ses abeilles ont déjà commencé à pondre. "Pour nourrir les larves, elles ont besoin à ce moment là de dix fois plus de nourriture que pendant la période d'hivernage", explique Jean Lecour.  Il doit donc bien veiller sur ses petites protégées pour être sûr qu'elles ne manquent de rien. Pour les aider, il peut ajouter un sirop ou un candi, un sucre spécial. "Comme il fait facilement plus de 13 degrés sur un rucher bien isolé comme celui-ci, elles sortent. Et vu que l'après-midi il fait parfois 16, 17 degrés, l'apiculteur peut ouvrir les ruches pour vérifier si elles ont assez de provisions pour passer ce petit cap. Il est à peu près certain que d'ici peu nous aurons une période de froid." 

Tout recommencer

Le froid peut ruiner tout le travail des abeilles. "Le couvain peut geler par exemple, parce que les abeilles n'arrivent pas à maintenir la bonne température."

Les reines vont s'arrêter de pondre. Et dès qu'il y a un blocage de ponte, il y a beaucoup plus de difficultés à redémarrer la ponte. 

Jean Lecour précise aussi que les abeilles auront du nettoyage à faire car il faudra enlever toutes les larves mortes. Il espère donc que ses abeilles vont pouvoir s'adapter aux changements climatiques.