Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs alsaciens ont-ils raison de se sentir mal-aimés ?

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La chambre d'agriculture d'Alsace publie une étude ce mardi menée par un institut indépendant sur l'image que les agriculteurs ont d'eux-mêmes. Et sur l'image qu'ont les Alsaciens des agriculteurs. Une étude qui révèle que les exploitants se sentent parfois mal-aimés

Un agriculteur, en Alsace - illustration
Un agriculteur, en Alsace - illustration © Maxppp - Thierry GACHON

Quelle image les Alsaciens ont-ils de leurs agriculteurs ? Comment les agriculteurs alsaciens perçoivent-ils leur métier ? La Chambre d'agriculture a publié une étude ce mardi, étude menée par un institut indépendant (ed institut). Etude menée auprès de 767 agriculteurs et agricultrices et 400 habitants d'Alsace de plus de 18 ans au mois de décembre et de janvier.

Et ce qui frappe, c'est que même si les 2/3 des agriculteurs alsaciens ont le moral, ils pensent aussi sincèrement qu'ils font face à une défiance de plus en plus grande de la population.

Car l'étude révèle un certain malaise. Elle montre que les agriculteurs ne se sentent pas assez considérés par la population. D'ailleurs ils se disent convaincus de ne pas être tout à fait en phase avec la société. 

L'environnement en point de bascule

Seulement voilà, quand on demande aux Alsaciens ce qu'ils pensent des agriculteurs du secteur, ils plébiscitent au contraire cette profession. Mieux, ils estiment que l'agriculture alsacienne est utile, proche des consommateurs et que les exploitants peuvent être fiers de leur métier. Surtout dans certaines filières. Les fruits et légumes, la viande, le lait, et la viticulture. Alors pourquoi les agriculteurs se sentiraient-ils parfois mal aimés, incompris ? 

Y a-t-il un contentieux caché ? Un domaine qui cristalliserait les critiques ? Et bien selon l'étude, sans doute l'environnement. Les agriculteurs dénoncent les critiques répétées et médiatiques et le durcissement des réglementation environnementale quand justement, les Alsaciens demandent plus de bio, la réduction de l'usage des engrais et pesticides et plus de circuits courts.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess