Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

VIDÉOS - Les agriculteurs ont bloqué de nombreux axes en France pour faire entendre leur détresse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les syndicats FNSEA et des Jeunes agriculteurs ont mené des opérations escargot dans toute la France ce mardi, pour protester contre les arrêtés anti-pesticides, les accords de libre-échange mais aussi dénoncer "l’agri-bashing" dont ils se disent victimes. Quelques actions ont encore lieu ce soir.

Les agriculteurs ont mené une opération escargot au sud de Toulouse, sur l'A64.
Les agriculteurs ont mené une opération escargot au sud de Toulouse, sur l'A64. © Radio France - Mathieu Ferri

"Veut-on encore des paysans ?" : le slogan choisi par la FNSEA et les JA, qui bloquent les routes de France ce mardi, traduit le sentiment d'une partie des agriculteurs. S'estimant victimes "d'agri-bashing" et du mépris des pouvoirs publics, ils dénoncent les arrêtés anti-pesticides et les zones de non-traitement mis en place dans plusieurs villes et régions ces derniers mois mais aussi les accords de libre échange tel celui entre l’Union européenne et le Canada, le CETA. Fin septembre déjà, ils s'étaient mobilisés dans plusieurs régions du pays avec des "feux de la colère".

Le passage et les promesses d'Emmanuel Macron au sommet de l'élevage vendredi n'ont pas apaisé leur colère. "Je serai à vos côtés" a-t-il assuré, sans convaincre. Une autre mobilisation nationale est d'ores et déjà annoncée pour le 22 octobre prochain, contre la "déconsidération" du monde paysan.

Des axes paralysés dans toute la France 

Ce mardi, les deux syndicats agricoles ont appelé à bloquer les principaux axes routiers dans toute la France entre 11 heures et 14 heures.

À Toulouse et dans sa périphérie, dès le début de la matinée, les agriculteurs de la FDSEA 31 ont commencé une opération escargot sur l'A 64 au niveau de Capens. Ils ont également allumé un feu au bord de l'autoroute à Muret. Ils ont ensuite bloqué les entrées de l'autoroute à partir de Mauzac, en direction de Toulouse.

En Ille-et-Vilaine, trois barrages filtrants étaient en cours entre la fin de matinée et le milieu de l'après-midi sur la RN12, au niveau de Pleumeleuc, sur la RN24, au niveau de Bréal/Monfort et sur la RN157, au niveau de Torcé. La circulation a été perturbée sur ces axes. Dans le Morbihan, les agriculteurs ont manifesté devant la Préfecture de Vannes, en début d'après-midi, rapporte France Bleu Armorique. Une opération escargot a également pris le départ de Theix dans le sens Nantes vers Vannes ce qui a perturbé la circulation. En revanche, un gros bouchon était toujours en cours, vers 15h, entre Dinard et Saint-Malo.

Le trafic a repris sur l'autoroute A6, perturbée en direction de Paris, peu après Mâcon, assure Bison Futé. L'A6 qui a également été bloquée en Bourgogne-Franche-Comté, jusqu'à 14h au niveau de Pouilly- en-Auxois, en Côte-d'Or, rapporte France Bleu Bourgogne.

Les conditions de circulation reviennent progressivement à la normale sur le réseau autoroutier de l'Est de la France, assure la préfecture du Bas-Rhin, actant dans un communiqué la levée des blocages et des opérations escargot. Au total, cinq points de blocage ont été tenus de 11h à 14h par environ 550 véhicules agricoles sur l’A35, l’A350, l’A4 et la RD1004. Plus de 750 poids lourds ont également été stockés par les forces de l’ordre. 

D’importants ralentissements ont été observés sur les autoroutes A35 et A4, notamment 10 km de bouchon au plus fort de l’événement sur l'A35 dans le sens Sélestat-Strasbourg.

Dans le Tarn, les agriculteurs ont accroché des mannequins à un viaduc, pour figurer des agriculteurs pendus.

Un bouchon de plusieurs kilomètres est toujours en cours sur l'A36 entre Pérouse et Larivière, près de Belfort, dans le Territoire de Belfort en raison de la mobilisation des agriculteurs, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard.

A Nîmes, une quinzaine de tracteurs se sont réunis devant la préfecture du Gard ce mardi matin. Ils comptent déverser des palettes de fruits devant plusieurs administrations.

A Bayonne, une opération escargot était également organisée. les agriculteur ont notamment déposé des pneus devant la mairie.

Les agriculteurs de la Mayenne étaient une centaine à se mobiliser lors d'une opération escargot au rond-point du zoom à Laval, jusqu'à Vaiges, rapporte France Bleu Mayenne. Munis de près de 80 tracteurs au total, ils ont exprimé leur ras-le-bol général, entraînant des perturbations sur les routes de 11 heures à 16 heures.

A Boves dans la Somme, les agriculteurs étaient mobilisés également près de l'autoroute.

En Auvergne, plusieurs barrages filtrants étaient mis en place.

À Guéret, France Bleu Creuse évoque la présence de 200 agriculteurs réunis ce mardi place Bonnyaud. Un barbecue gratuit a été organisé entre midi et deux. Magalie Debatte, la préfète de la Creuse, est ensuite venue à la rencontre des éleveurs et a manifesté le soutien de l'Etat envers les agriculteurs creusois.

Les axes touchés par les manifestations près de chez vous

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu