Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs corréziens testent la terre de leurs champs avec des slips

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

C'est une opération menée par la Chambre d'agriculture de la Corrèze. Des slips en coton bio sont enterrés dans des champs un peu partout dans le département. Une façon de montrer et de promouvoir un travail agricole qui favorise la vie dans le sol.

La chambre d'agriculture a choisi d'associer les élèves du lycée agricoles de Naves, futurs agriculteurs, à ces tests du slip
La chambre d'agriculture a choisi d'associer les élèves du lycée agricoles de Naves, futurs agriculteurs, à ces tests du slip © Radio France - Philippe Graziani

L'opération vient d'être lancée officiellement au lycée agricole de Naves. Dans un pré non loin de l'établissement, sous les regards de dizaines d'élèves, Maxime Lepeytre, conseiller en production végétale à la Chambre d'agriculture de la Corrèze, lève à la bêche un carré de terre enherbé de quelques dizaines de centimètres de côtés et 10 ou 12 cm de hauteur. Puis il étale dedans un slip blanc en coton bio, l'un de ceux que nos anciens auraient appelés un slip kangourou, et recouvre ensuite le trou avec la motte.

Plus le slip est décomposé, meilleure est la terre

Voilà comment se pratique le test, de plus en plus connu par les aficionados du jardinage, du slip. "On oublie souvent qu'un sol c'est vivant. Que dedans il y a différentes espèces qui vivent et ce sont elles qui font qu'un sol est fertile et que les plantes poussent bien" explique Maxime Lepeytre. Et rien de mieux qu'un slip en coton, matière organique, décomposable par la vie du sol, pour vérifier si ces petites bêtes, vers de terre, insectes et bactéries, sont bien présentes.

Dans trois mois, le slip ainsi enfoui à Naves sera déterré : s'il n'en reste que les élastiques, non décomposables eux, c'est que la terre est vraiment bonne. Si non, selon son degré de décomposition les spécialistes pourront savoir ce qu'il y manque. La même chose peut être faite en enterrant des sachets de thé, comme cela est fait d'ailleurs en même temps en Corrèze

Semer sans labourer

L'opération n'a pas lieu qu'à Naves. Un peu partout ces jours-ci des slips et des sachets de thé sont enterrés un peu partout dans le département. Au-delà de tester la terre il s'agit surtout explique la Chambre d'agriculture de promouvoir une agriculture respectueuse de la vie dans le sol. Certains agriculteurs sont entrés dans cette démarche en Corrèze et c'est justement pour faire connaître leurs pratiques que cette opération, symbolique somme toute, se déroule.

Cédric Pierre est de ceux-là. Depuis cinq ans sur son exploitation à Beaumont il pratique l'agriculture dite de conservation. "Je ne travaille plus le sol et j'implante mes cultures directement" explique-t-il. Avec pour lui de nombreux avantages. De ne plus labourer avec un tracteur fait évidemment économiser du temps et du carburant. Donc de l'argent. Mais Cédric Pierre affirme aussi qu'il utilise bien moins de pesticides et fongicides. Tout en gardant des rendements très corrects. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess