Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Seine-Maritime : les agriculteurs de Bréauté s'expliquent sur leur projet d'unité de méthanisation

vendredi 11 mai 2018 à 6:32 Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Alors qu'un collectif de riverains de Breauté demande le retrait du projet d'unité de méthanisation proche de leurs habitations, les 14 agriculteurs de Methacaux s'expliquent sur cette installation.

L'unité de méthanisation aura une capacité de 50 à 60 tonnes/jour
L'unité de méthanisation aura une capacité de 50 à 60 tonnes/jour © Radio France - Amélie Bonté

Bréauté-Beuzeville, Bréauté, France

On vous en parlait la semaine dernière sur France Bleu Normandie, des riverains de Breauté dans le Pays de Caux ne veulent pas d'une unité de méthanisation à 150 mètres de leurs jardins. Ce collectif de riverains a lancé une pétition, car ils sont inquiets de voir se construire une usine au cœur de leurs trois hameaux. La parole est ici aux 14 agriculteurs locaux qui ont mis en place ce projet. Ils ne comprennent pas la virulence des riverains et expliquent leur projet.

Un projet qui germe depuis 2014

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté à Bréauté

Le temps de créer l'association, de mettre en place le projet en allant visiter d'autres installations, rien n'était certain disent les 14 agriculteurs locaux. Joseph, l'un d'eux, est éleveur depuis 2011 à Goderville, il ne veut pas d'opposition frontale avec les riverains.

On est aussi acteurs du territoire, on a pas envie de démarrer une guerre"

Ces 14 agriculteurs ont tous leurs exploitations à Bréauté ou à 3 kilomètres alentour.

L'important était d'abord de savoir si le projet était viable, avant de communiquer"

L''unité de méthanisation doit être à 50 m des habitations, c'est la limite autorisée - Radio France
L''unité de méthanisation doit être à 50 m des habitations, c'est la limite autorisée © Radio France - Amélie Bonté

Le certificat d'urbanisme pour leur terrain de deux hectares a été approuvé le 23 avril. Avant, il y avait eu plusieurs refus pour d'autres terrains. Désormais le projet devient concret et ces agriculteurs sont prêts à répondre aux inquiétudes. Vincent Lemmonnier est le président de Méthacaux : 

Ce type de projet permet de maintenir l'élevage localement"

ECOUTEZ Le président de Methacaux, Vincent Lemmonnier

On a une volonté de passer de l'agriculteur-pollueur à l'agriculteur producteur d'énergie"

La  méthanisation est d'ailleurs encouragée par la Région, par l'Etat et ces agriculteurs insistent : leur but est de faire une méthanisation agricole et non industrielle à grande échelle. Cette unité de méthanisation devrait voir le jour d'ici fin 2019.