Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les agriculteurs de Franche-Comté recrutent, mais ils ont du mal à trouver des candidats

dimanche 2 décembre 2018 à 19:21 Par Mélanie Kuszelewicz, France Bleu Belfort-Montbéliard

La FDSEA du Doubs a lancé la websérie "Salarié agricole : si c'était mon avenir ? " Cette campagne de communication a pour objectif d'encourager les candidats à devenir salariés agricoles. Les agriculteurs de Franche-Comté ont du mal à recruter.

Les exploitants sont toujours à la recherche de nouveaux salariés agricoles.
Les exploitants sont toujours à la recherche de nouveaux salariés agricoles. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Franche-Comté, France

Les agriculteurs ont du mal à trouver des salariés. La FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) du Doubs a lancé la websérie "Salarié agricole : si c'était mon avenir ? " Cette campagne de communication a pour objectif d'encourager les candidats à devenir salariés agricoles.

Trois vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux pour "déconstruire les apriori sur le métier" comme l'explique Florent Dornier, agriculteur à Ville-Du-Pont et secrétaire général adjoint du Doubs et président de la commission emploi. Il ajoute : "c'est un métier ouvert à tous, on est pas obligé d'être fille ou fils d'agriculteurs pour devenir salarié agricole."

Dans la Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort, les agriculteurs connaissent le même problème de recrutement. Gérard Blondet, président des remplacements dans ces deux départements. Il est agriculteur dans la région de Lure : "Le problème c'est que ce n'est pas linéaire. On a du travail tous les jours mais ce n'est pas toujours dans les mêmes fermes donc ce n'est pas évident." affirme-t-il. 

Actuellement, sept personnes en CDI sont employés en Haute-Saône et une personne CDI se trouve sur le Territoire de Belfort. Une trentaine de salariés agricoles travaillent ponctuellement dans les exploitations, mais Gérard Blondet insiste sur le fait que les agriculteurs sont toujours à la recherche de nouveaux salariés.

La websérie