Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les agriculteurs de la FDSEA et des JA manifestent à nouveau ce mardi

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

le 8 octobre dernier, ils avaient déjà bloqué les routes pour se faire entendre du gouvernement, mais sans succès, ils ont décidé de remettre ça.

La circulation  risque fort d'être perturbée  dans la Loire et la Haute Loire  ce mardi
La circulation risque fort d'être perturbée dans la Loire et la Haute Loire ce mardi © Maxppp - -

Saint-Étienne, France

Dans la Loire on va les retrouver autour des grands axes de circulation A72,  A47, RD 201 ou N 88  avec des opérations escargot  et un point de convergence au péage de Veauchette en fin de matinée. 

En Haute Loire, ils ont prévu de converger vers le Puy en Velay et sa préfecture.   

Leurs revendications sont multiples, elle vont du souhait de voir la fin de l"agribashing" en passant bien sur par le maintient de prix rémunérateurs à la production qui reste la préoccupation majeure des agriculteurs.   

Il y a un petit mieux sur la filière laitière, ça représente aux alentours de 2 centimes par litre, mais dans la filière de la viande bovine, c'est une catastrophe. Gérard Gallo, le patron de la FDSEA dans la Loire  

Parmi les sujets d'inquiétude à venir pour le monde agricole , il y a aussi la réforme de la PAC, la politique agricole commune , qui assure dans certaines branches de production une part importante du revenu des agriculteurs . 

Pour Gérard Gallot, il faut absolument conserver pour l'instant cette PAC, même si il n'est pas contre une évolution à moyen terme.   

Aujourd'hui on ne peut pas s'en passer de cette PAC, d'ici 20 ou 30 ans peut être , je l’espère, mais ça voudra dire qu'il faut accepter de payer les produits agroalimentaires plus cher. 

La confédération Paysanne, elle n'appelle pas à manifester ce jour.

Les sujets de la PAC et du maintient des prix pour les producteurs font également patrie de leurs priorités, mais il y a des nuances sur les revendications. Sur le revenu des agriculteurs , le combat des prix est quasiment le même. sur le combat des traités internationaux CETA et Mercosur les positions ne sont pas les même. A la confédération  paysanne, ont veut privilégier les circuits court et ne pas accepter a n'importe quel prix les marchés à l exportation en échange des importations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu