Agriculture – Pêche

Des pertes de récolte de 70% pour certaines parcelles de vignes à cause du gel en sud-Vaucluse

Par Aurélie Lagain, Adrien Serrière et Philippe Chauché, France Bleu Vaucluse et France Bleu jeudi 20 avril 2017 à 11:27

Vigne en début de printemps
Vigne en début de printemps © Radio France - Aurélie Lagain

Les producteurs de cerise industrie et les viticulteurs ont perdu une partie de leur production en l'espace de quelques heures ce jeudi. Les arbres et les ceps ont gelé.

Ce devait être de petites gelées, mais les cultures de Vaucluse ont plus souffert que prévu cette semaine. Ce mercredi matin déjà, certaines vignes avaient gelé dans la vallée du Calavon.

Ce jeudi, les dégâts semblent plus généralisés. " J'ai une parcelle de muscat de trois hectares, qui est gelée au moins à 70 % " , explique Laurent Queytan, qui cultive de la vigne et des cerisiers à Joucas. Ce jeudi matin, il faisait -1,7°. " Pour le moment, on constate les dégâts. Il va y avoir une perte de récolte significative."

Laurent Queytan, producteur de cerises et de raisins à Joucas

Joël Bouscarle, président du Syndicat des Vins des Côtes-du-Luberon évoque même des parcelles ravagées " à 100% ", sur le bas des coteaux.

Joël Bouscarle, président du syndicat AOC Luberon

Les cerises en train de se former - Radio France
Les cerises en train de se former © Radio France - Aurélie Lagain

" Des dégâts significatifs ou des pertes de récolte " - Olivier Curel, producteur de cerises industrie dans le pays d'Apt

Dans les vergers de cerisiers d'Olivier Curel, dans le pays d'Apt, il faisait -3° au petit matin. " On aura perdu en restant optimiste autour de 30 % ", explique l'arboriculteur après avoir fait la tournée de ses vergers. " Là, il y a des cerises qui ont gelé, qui sont mortes. Après ce sont des dégâts qualitatifs ou des pertes de récolte. "

Adrien Serrière a joint Olivier Curel qui constate les dégâts

Pourtant, il avait tenté de protéger ses arbres en les arrosant : " Ce soir on va recommencer. Tant que les saints de glace ne sont pas passés, on a des risque de gelée ! "

Et la météo ne risque pas de s'améliorer dans les heures qui viennent, pour les agriculteurs de Vaucluse. De nouvelles gelées sont attendues ce vendredi matin. Météo France précise qu'il y aura " toujours un risque de gelées dans les zones abritées du Val de Durance, ainsi que sur les hauteurs ". Olivier Curel redoute la nuit prochaine :" Si on perd 20-30% cette nuit, 20-30% la nuit prochaine, on a vite perdu 50-60% de la production. "