Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs du Vaucluse accusent la grande distribution de ne pas jouer le jeu du "manger local"

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Le nouveau coup de gueule des agriculteurs de Vaucluse contre la grande distribution. La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs accusent les supermarchés de ne pas jouer le jeu de la production locale. Selon eux, depuis le déconfinement, c’est le retour des fruits et légumes étrangers sur les étals.

Depuis le déconfinement, c’est le retour des fruits et légumes étrangers sur les étals, selon la FDSEA et les Jeunes agriculteurs de Vaucluse
Depuis le déconfinement, c’est le retour des fruits et légumes étrangers sur les étals, selon la FDSEA et les Jeunes agriculteurs de Vaucluse © Maxppp - Jean-Pierre Arnet

Il semble bien loin le "manger local" prôné pendant le confinement, dénonce Sophie Vache, la présidente de la FDSEA de Vaucluse. Le syndicat des exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs accusent les supermarchés de ne pas jouer le jeu de la production locale. Selon eux, depuis le déconfinement, c’est le retour des fruits et légumes étrangers sur les étals au détriment des produits régionaux.

"Il y a des melons espagnols partout dans les rayons, au détriment du melon français" - Julien Bernard, vice-président des JA

Ils demandent donc aux distributeurs de jouer le jeu. "Le pire en ce moment, c'est le melon. Il a des melons espagnols partout dans les rayons, parfois il n'y a pas un melon français sur les étals, alors que nous sommes en Vaucluse, dans un pays de production de fruits et légumes", s'insurge Julien Bernard, vice-président des JA. Il dénonce le gaspillage et parle de la détresse de ces producteurs qui ne sont pas payés "au juste prix".

Pour amener la grande distribution à jouer le jeu du consommer local, les Jeunes agriculteurs sont en train de plancher sur un projet de classement des différentes enseignes. Un classement qui serait communiqué aux consommateurs et qui désignerait les plus vertueuses envers les producteurs locaux. "Pour établir ce classement, il y a un gros travail à faire de relevé des prix, de voir quelles sont les marges, etc. "

Vers des actions de sensibilisation pour se faire entendre

Les Jeunes agriculteurs n'excluent pas des actions de sensibilisation auprès des consommateurs très prochainement pour se faire entendre auprès des grandes surfaces. "Les habitudes de consommation de ces derniers mois doivent être poursuivies", estiment les Jeunes agriculteurs. "Ce cercle vertueux n'est possible que si les grandes surfaces distribuent largement les produits achetés à un prix rémunérateur pour les agriculteurs". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu