Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les agriculteurs en colère contre une "fausse" pénurie de beurre

mercredi 1 novembre 2017 à 16:20 Par Adrien Toffolet, France Bleu Picardie et France Bleu

Les Jeunes Agriculteurs ont organisé ce matin, devant le Géant-Casino de Glisy (Somme), une opération de sensibilisation en direction des consommateurs. Ils dénoncent le "mensonge" de la grande distribution sur la pénurie de beurre.

Vente directe de beurre, du producteur au consommateur
Vente directe de beurre, du producteur au consommateur © Radio France - Adrien Toffolet

Amiens, France

Avec leur tracteur à remorque garé devant l'entrée du centre commercial Géant-Casino de Glisy, dans la Somme, impossible de les rater. Quelques bottes de pailles servent d'enclos à un veau qui dort allongé sur le sol. Accrochées au tracteur, des affiches donnent le ton : "Du beurre dans vos assiettes, oui... Mais à un prix rémunérateur pour les producteurs !"

Ni blocage, ni manifestation, un stand de vente et de dialogue. - Radio France
Ni blocage, ni manifestation, un stand de vente et de dialogue. © Radio France - Adrien Toffolet

"Nous aujourd'hui, la matière première, le lait, dans nos exploitations, on l'a", raconte Bruno Macron, président des Jeunes Agriculteurs à l'origine de l'action. Une opération de sensibilisation du consommateur aux problématiques liées à la pénurie de beurre observée dans de nombreux supermarchés.

Pour lui, il est important que le grand public comprenne pourquoi le produit déserte les rayons et pourquoi les grandes enseignes rejettent la faute sur les producteurs : "Toute notre production par à l'exportation. La grande distribution dit que le prix est trop cher, donc ils se retirent du marché ici. Et ils font une publicité pour dire qu'il n'y a plus de matière première en France. Certains ont même été dire que les producteurs de lait ne faisaient plus leur travail. Sauf que c'est entièrement faux. C'est eux qui ne veulent pas mettre le prix pour acheter la matière."

Un euro la plaquette

Pour faire passer leur message auprès des consommateurs, pas de blocage ou de manifestation. Devant le tracteur, une petite table est installée. Les producteurs vendent leur beurre directement : 1 euro la plaquette de 125g. Le stand a du succès et permet d'ouvrir le dialogue.

2 euros la plaquette de 250g - Radio France
2 euros la plaquette de 250g © Radio France - Adrien Toffolet

Les clients réceptifs

"Les gens apprécient vraiment qu'on leur explique les choses et qu'on leur vende directement le beurre. On explique notre métier et en même temps pourquoi on est ici. Et les gens sont réceptifs et favorables à notre action", explique Marie François, productrice près de Belloy-sur-Somme. Le beurre n'a même pas le temps de fondre. "C'est une surprise ! On avait 10kg de beurre et on l'a vendu en une bonne heure."

"Ce qui m'agace, c'est qu'on parle d'une pénurie alors que ce n'est pas une pénurie, je trouve ça honteux", "il faut absolument défendre les producteurs, je ne pensais pas que la situation était aussi grave et là je viens de prendre conscience", ou encore "c'est malheureux cette guerre des prix, à chaque fois c'est le consommateur qui paye" : les réactions des clients sont positives. Mission accomplie pour les Jeunes agriculteurs. Avec une telle action plus efficace en terme d'image que les blocages, les producteurs savent déjà qu'ils pourront recommencer ces opérations si la position de la grande distribution n'évolue pas.