Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

CARTE - Les agriculteurs en colère se mobilisent en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Comme partout en France, les agriculteurs de Moselle installeront mardi des barrages filtrants dans plusieurs secteurs du département, à l'appel de la FNSEA et JA. Avec cette question : "France, veux-tu encore de tes paysans ?"

Manifestation d'agriculteurs dans les rues de Metz
Manifestation d'agriculteurs dans les rues de Metz © Radio France - Clément Lhuillier

Moselle, France

"Il est temps de demander à la France si elle souhaite encore de ses paysans sur son territoire." La conclusion de l'appel à la mobilisation de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Moselle traduit bien le sentiment ressenti actuellement dans de nombreuses exploitations : la sensation d'être mal-aimés et déconsidérés. 

"Climat de déconsidération"

Car, en plus des revendications habituelles de la profession (CETA, conséquences de la sécheresse, charges sociales et environnementales trop élevées, retraites trop basses), les agriculteurs s'inquiètent d'une fracture avec d'une partie de la population.  "Dés qu'on travaille, ça ne va pas", dénonce Germain Bach, président des Jeunes Agriculteurs de Moselle, invité de France Bleu Lorraine ce mardi. "On est interpellés quand on sort dans la campagne pour faire nos travaux, quand on fait de la poussière ça va pas, quand on passe près des maisons on reçoit des cailloux..." L'exploitant cite également des tracts distribués en Moselle l'an passé et leur "ordonnant d'arrêter la culture et de changer de métier." Les coupables selon lui : le gouvernement qui ne défend pas assez les agriculteurs, et les "émissions de télé qui font du buzz."

Les agriculteurs ne peuvent plus le tolérer 

C'est pour cela qu'ils répondront à l'action nationale lancée pour ce mardi 8 octobre. Ils ont décidé d'installer des barrages filtrants sur des ronds-points aux entrées de Metz, Thionville, Saint-Avold et Sarrebourg, de 11h à 14h. 

A chaque rassemblement, une quarantaine d'agriculteurs installeront leurs tracteurs pour distribuer des tracts et des produits locaux aux automobilistes. Pas de blocages ni d'opérations escargots aux heures les plus chargées de la journée. Le but de cette journée est avant tout d'informer et de sensibiliser. Avant peut-être, de passer à la vitesse supérieure. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu