Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les agriculteurs gardois devant la préfecture de Nîmes

lundi 26 novembre 2018 à 12:36 Par Romeo Van-Mastrigt, France Bleu Gard Lozère

Les agriculteurs gardois ont manifesté devant la préfecture du Gard ce matin pour protester contre la suppression des exonérations de charges sur les emplois saisonniers.

Les feux de pneus devant la Préfecture du Gard
Les feux de pneus devant la Préfecture du Gard © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Nîmes, France

Vous avez sûrement aperçu un gros nuage de fumée dans le ciel de Nîmes ce matin. Il s'agissait d'un feu de pneus devant la préfecture du Gard allumé par des agriculteurs. Ils manifestaient contre la suppression envisagée par le gouvernement de l'exonération des charges sur les emplois saisonniers. Les syndicats, le SVG ( Syndicat des Vignerons Gardois) et la FDSEA, ont rencontré le Préfet Didier Lauga ainsi que le député de la troisième circonscription du Gard Anthony Cellier (LaREM). Il est signataire d'un amendement débattu ce lundi à l'Assemblée nationale contre la suppression des exonérations.

La survie des exploitations menacée

La fin de cette aide, "ça menace notre survie", prévient Pierre Collard, producteur de fruits à Beaucaire. "On fait face à une concurrence espagnole très agressive. Le nombre d'exploitations fruitières du Gard a beaucoup diminué", regrette-t-il. 

Même discours pour Ludivine Verlaguet, viticultrice à Saint-Gilles: "Dans le Gard, 90% des exploitations travaillent avec des travailleurs saisonniers. On bénéficie de 250 euros d'allègement par travailleur. Si on nous l'enlève, je ne sais pas si beaucoup d'exploitations pourront faire face." Dans le Gard, on compte 5.000 exploitations agricoles.