Agriculture – Pêche

Les agriculteurs s'apprêtent à faire une croix sur le "Chèque Installation"

Par Valérie Mosnier et Maxime Tellier, France Bleu Creuse samedi 24 septembre 2016 à 9:33

La subvention de 4.000 euros, versée par le Département, va être supprimée
La subvention de 4.000 euros, versée par le Département, va être supprimée © Maxppp - Christian Watier

C'est un nouveau coup dur pour les agriculteurs de la Creuse. La réforme territoriale transfère la compétence économique à la Région cette année et le Conseil Départemental ne versera plus la subvention destinée aux nouveaux installés.

Le département versait cette aide de 4.000 euros, alors sa suppression est forcément une mauvaise nouvelle pour Jean-Marie Colon. Mais le président des Jeunes Agriculteurs de la Creuse regrette surtout la disparition d'une certaine proximité : "Avec la loi NOTRE, on laisse perdre des compétences au Conseil Départemental qui était un interlocuteur de proximité, qu'on n'a plus avec la grande Région".

Un sentiment partagé par Nicolas Simonnet, vice-président au Conseil Départemental chargé du développement économique et de l'agriculture : "Une chose est sûre, ils vont perdre en proximité. Ce sont des élus locaux sur des cantons qui connaissent les problématiques, joignables facilement. C'était un intérêt très important".

Pour être défendus dans la grande région, ça va être dur - Jean-Marie Colon, président des JA23

Désormais, les agriculteurs doivent s'adresser aux conseillers régionaux. En Creuse, ils sont seulement quatre donc moins nombreux et forcément moins puissants pour les défendre à Bordeaux craint Jean-Marie Colon : "Je pense que dans le bordelais on n'a pas les mêmes problématiques que les éleveurs creusois ou dans les Landes, le céréalier en maïs n'a pas les mêmes problèmes que nous. Pour être défendus dans la grande région, ça va être dur"

Le chèque installation était une aide 100% creusoise, qui n'existait pas ou pas sous cette forme dans les autres départements de Nouvelle Aquitaine. Avec la réforme territoriale, ce sont toutes ces aides spécifiques et locales qui risquent de disparaître.

En revanche, les Jeunes agriculteurs qui s'installent peuvent toujours compter sur la dotation jeunes agriculteurs : 15. 000 à 35. 000 euros en Creuse financés par l'Europe, l'Etat et la Région.