Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Les agricultrices de la région Auvergne-Rhône-Alpes à l'honneur

Quatre saisons, douze femmes agricultrices, douze départements d’Auvergne-Rhône-Alpes.

les 12 femmes  du film "Terres de Femmes"
les 12 femmes du film "Terres de Femmes" - ©marieangepoyet

Saint-Étienne, France

C’est la ligne directrice du film documentaire "Terres de Femmes" tourné par la réalisatrice ligérienne Marie-Ange Poyet. Avec ce film, elle veut montrer la vie de ces femmes qui ont décidé de se lancer dans le métier d’agricultrice bio dans notre région. 

La ligérienne Marie Ange Poyet met la dernière main au montage de son film  - Radio France
La ligérienne Marie Ange Poyet met la dernière main au montage de son film © Radio France - Yves Renaud

Elles sont éleveuses, maraîchères, viticultrices, apicultrices ou débardeuses à cheval. Elle les a suivies dans leur métier, dans les difficultés et les plaisirs de ces métiers majoritairement masculins, toutes unies par ce même amour de la terre et du soin qu’il faut y apporter.  

La réalisatrice qui a travaillé sur des sujets aussi divers que le sang contaminé, le FLNC en Corse,  la présence d'aluminium dans les vaccins ou la chute de Bagdad a eu envie de revenir à ses sources familiales. Une idée soutenue par le Ministère de l'Agriculture et par Pauline Chassin la déléguée ligérienne aux droits des femmes qui y voit un bel exemple d'indépendance à suivre pour toutes les femmes. 

Marie-Ange Poyet rappelle que ce statut d'agricultrice indépendante n’est pas si ancien en France et date de 2012.   Pour la plupart, elles ont dû se battre pour faire admettre leur légitimité de femme chef d'entreprise agricole dans un monde essentiellement masculin. Ce film, c’est aussi un hymne à leur ténacité et leur volonté.

Le tournage du film est achevé, il reste maintenant le montage des douze épisodes à achever. Marie Ange Poyet a lancé une plate-forme de financement participatif pour en assurer la réalisation et la distribution. Elle compte sur le réseau des salles "Art et Essai" de la région pour en assurer la diffusion, mais fera également tourner son film dans les réseaux de fermes de chacun des départements de la région

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu