Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les anguilles menacées de disparition dans la Somme

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Les anguilles de nos rivières sont encore plus menacées que les ours polaires ! Constat accablant dressé ce samedi au cours de l'assemblée générale de la Fédération des pêcheurs de la Somme.

Les anguilles pourraient totalement disparaître d'ici une vingtaine d'année. (illustration)
Les anguilles pourraient totalement disparaître d'ici une vingtaine d'année. (illustration) © Maxppp - Alex Baillaud

Cottenchy, France

Les anguilles européennes sont de plus en plus rares, dans la Somme, s'inquiète Michel Blanchard, le président de la Fédération de pèche de la Somme. Il rappelle que : "c'était autrefois le poisson le plus recherché du département, et péché à la pelotte, ce qui a quasiment disparu". Sans action de préservation, l'espèce pourrait disparaître d'ici quelques années

Encore plus menacée que l'ours polaire

Situation jugée "très préoccupante", également, par Maxime, chargé du suivi scientifique sur les poissons migrateurs à la fédération de la Somme : "L'anguille est classée en _danger critique d'extinction_, le plus haut niveau avant la disparition. A titre de comparaison, elle est beaucoup plus en danger que l'ours polaire. Si on ne fait pas d'effort, il n'y aura plus d'anguille dans nos cours d'eau d'ici une vingtaine d'année"

Des actions possibles

La Fédération de pêche s'appuie sur des fonds européens et des subventions locales pour tenter de préserver la ressource. Les scientifiques estiment que l'amélioration de la qualité de l'eau est favorable au poisson, tout comme l'aménagement des barrages avec des passes à poissons, pour que les petites anguilles puissent remonter de plus en plus haut sur le fleuve Somme. 

Raccorder les zones humides aux cours d'eau

"Dans le département, nous avons beaucoup de zones humides, poursuit le spécialiste, mais elles sont parfois déconnectées du fleuve. Les anguilles n'y ont pas accès. Il y a un travail à faire là-dessus. Il faut permettre aux anguilles d'accéder à ces zones humides, pour qu'elles puissent grandir le plus favorablement possible"

Choix de la station

France Bleu