Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les arboriculteurs et agriculteurs manifestent sur un rond-point au sud de Valence

mardi 11 septembre 2018 à 19:56 Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche

Presque 150 agriculteurs ont manifesté ce mardi après-midi dans le sud de Valence contre la suppression du dispositif TODE, un allègement fiscal sur les emplois saisonniers. Ils ont notamment distribué des tracts et des fruits drômois aux automobilistes, pour les informer sur leur situation.

Près de 150 agriculteurs drômois et ardéchois, mais aussi des départements voisins, ont répondu à l'appel à manifester de la FNSEA.
Près de 150 agriculteurs drômois et ardéchois, mais aussi des départements voisins, ont répondu à l'appel à manifester de la FNSEA. © Radio France - Damien Triomphe

Valence, France

Si vous rouliez ce mardi après-midi sur la Nationale 7 au sud de Valence, au rond-point Chaffit, vous avez peut-être eu droit à des fruits gratuits... Les agriculteurs ont manifesté et distribué des tracts, mais aussi des fruits et autres produits drômois aux automobilistes de passage. Le but : sensibiliser et informer le grand public. Les agriculteurs, maraîchers, arboriculteurs ou encore vignerons dénoncent la suppression du dispositif TODE, un abattement fiscal qui réduit les charges patronales sur les emplois saisonniers, et portera selon eux un coup fatal à la production fruitière et maraîchère française. Ils répondaient à un appel à manifester national lancé par la FNSEA.

Des tracts, mais aussi des produits locaux ont été distribués aux automobilistes qui passaient par le rond-point Chaffit, au sud de Valence. - Radio France
Des tracts, mais aussi des produits locaux ont été distribués aux automobilistes qui passaient par le rond-point Chaffit, au sud de Valence. © Radio France - Damien Triomphe

Selon la FDSEA, la suppression de cet allègement fiscal entraînera un surcoût allant de 150 à 200 euros par mois et par emploi saisonnier. "Ça ne parait pas énorme, mais quand vous avez 20 personnes sur la période, à la fin ça fait une somme !" raconte Roland. "Face à nous, nos pays voisins ont une main d'oeuvre beaucoup moins chère... si on veut être compétitif, on ne va pas du tout dans le bon sens." Une augmentation des charges patronales qui pèsera très lourd sur leur budget, et qui selon eux ne leur permettra pas de survivre encore longtemps face à la concurrence étrangère.

Sur le rond-point Chaffit, au sud de Valence : des branches de pêchers coupés le matin même, symboles de la "délocalisation des vergers drômois". - Radio France
Sur le rond-point Chaffit, au sud de Valence : des branches de pêchers coupés le matin même, symboles de la "délocalisation des vergers drômois". © Radio France - Damien Triomphe

Les presque 150 producteurs mobilisés ont entassé au centre du rond-point des branchages d'arbres fruitiers, des pêchers coupés le matin même dans un verger drômois. "C'est un symbole : la délocalisation des vergers" explique Grégory Chardon, le président de la FDSEA 26, "ça veut dire que le verger drômois, comme la viticulture et le maraîchage, tout cela va bientôt partir dans les pays voisins, plus compétitifs si on laisse faire."