Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les chasseurs offrent du sanglier à la Banque alimentaire de Vaucluse

mercredi 8 mars 2017 à 11:31 Par Aurélie Lagain et Jean-Michel Le Ray, France Bleu Vaucluse

Les chasseurs de Vaucluse ont offert ce mardi 250 kg de sanglier à la Banque alimentaire de Vaucluse, qui manque cruellement de dons de viande.

Sangliers (illustration)
Sangliers (illustration) © Maxppp - Christian Watier

Après 1.000 faisans en début d'année, la Fédération des chasseurs de Vaucluse a offert ce mardi 250 kg de viande de sanglier à la Banque alimentaire de Vaucluse : de la viande sous-vide et congelée.

Reportage de Jean-Michel Le Ray

Une aubaine pour la Banque alimentaire : il faut dire que les chasseurs abattent beaucoup de sangliers en ce moment, ils prolifèrent. Cela représente 34 sangliers. La viande a été conditionnée gracieusement par une entreprise spécialisée à Alès.

"On n'a pas de viande" - Maïté Grégoire-Bruchet, présidente de la Banque alimentaire de Vaucluse

De la viande ? C'est quelques chose de très recherché par la Banque alimentaire de Vaucluse : "Avant il y avait un industriel qui avait de la viande et nous en donnait toutes les semaines, il a fait faillite et depuis ce jour-là on n'a plus jamais eu de viande", précise Maïté Grégoire-Bruchet, présidente de la Banque alimentaire de Vaucluse.

Sans compter que c'est un produit particulièrement fragile, surtout la viande hachée : "Quand on reçoit des steaks hachés du supermarché, c'est interdit de les donner. Donc on n'a pas de viande. "

Le seul apport en viande ou presque, à part les chasseurs, vient de l'Europe. "La viande, elle nous vient de l'Europe. Tous les ans on a un quota de cuisses de poulet surgelées, de poisson surgelé, du steak haché surgelé, par l'Europe et par l'Etat", continue la présidente.

Maïté Grégoire-Bruchet, présidente de la Banque alimentaire de Vaucluse