Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Agriculture – Pêche

Les citadins à la découverte des élevages en Côte-d'Or

lundi 4 juin 2018 à 15:33 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Les quatrièmes rencontres "Made In Viande" se terminent ce mercredi. Pendant une semaine, elles ont permis de rencontrer tous les acteurs de la filière pour plus de transparence. C'était le cas le week-end dernier chez un éleveur de Flavigny-sur-Ozerain.

viande (illustration)
viande (illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

Dijon, France

"Made in viande" est une opération menée conjointement par les producteurs et les fédérations de toute la filière dans un souci de transparence. D'où vient la viande que nous mangeons? Comment les animaux sont ils élevés? Comment cela se passe ensuite avant que la viande arrive jusque dans nos assiettes ? Il y a forcément plein de questions que les consommateurs sont en droit de se poser et c'est justement pour qu'ils se rendent compte eux-même de tout ça que se tenaient ces quatrièmes rencontres "Made in viande". 

vaches et bœuf charolais (illustration) - Maxppp
vaches et bœuf charolais (illustration) © Maxppp - Christian Watier

Une première participation réussie

En Côte-d'Or, Martial Gros qui est éleveur dans la région de Flavigny-sur-Ozerain participait pour la première fois à ces rencontres avec les consommateurs. Visiblement, cela lui a plu.  Il proposait une ballade gourmande avec un descriptif de son exploitation, en montrant aussi son cheptel et les bâtiments. Un accompagnateur proposait également des haltes au public pour découvrir des panneaux présentant les différentes races proposées en France, le nombre d'hectares d'herbe dans notre pays ou encore comment sont élevées les vaches.

"Les gens  étaient très intéressés par le monde de l'élevage et ils ont posé beaucoup de questions. C'est ce que je voulais, que des gens, surtout des citadins viennent s'intéresser car on voit qu'il y a un gros décalage entre notre métier et les gens de la ville qui ne connaissent pas grand chose à l'élevage", explique Martial Gros, visiblement prêt à recommencer l'an prochain, et qui encourage aussi d'autres éleveurs à se lancer dans cette aventure.  

Tous les problèmes sont abordés ?  

C'est le principe, même si Martial Gros a tout de même un petit regret : celui de ne pas avoir pu correctement expliquer les difficultés que connaissent toujours les éleveurs par rapport au prix de la viande sur le marché. Mais du coup, c'est un problème qui s'éloigne un peu des questions de traçabilité et de transparence qui sont les objectifs de Made In Viande et qu'il est difficile d'expliquer en marchant.   

Viande (illustration) - Maxppp
Viande (illustration) © Maxppp - Patrick Lefevre

La France championne de la viande ? 

Notre pays est  le premier producteur mondial de viande bovine, avec plus d'un million et demie de tonnes équivalent carcasse (tec). La France est aussi deuxième productrice de veaux de boucherie, et troisième productrice de viande ovine. Elle se positionne également comme la quatrième productrice de viande caprine et de viande chevaline et première exportatrice de bovins.  

Enfin, sachez qu'en France, la consommation moyenne de viande hors volaille est de 370 g par personne. 91% des Français déclarent consommer de la viande au moins une fois par semaine