Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les défenseurs de l'environnement sont les chasseurs" pour le président des chasseurs de la Somme

-
Par , France Bleu Picardie

L'ouverture de la chasse en plaine a lieu ce dimanche, dans un contexte sanitaire particulier avec la crise du Coronavirus et après plusieurs attaques envers les chasseurs ces dernières semaines. Yves Butel, président de la fédération de chasse de la Somme, était l'invité de France Bleu Picardie.

Yves Butel, président de la fédération de chasse de la Somme
Yves Butel, président de la fédération de chasse de la Somme © Radio France - Hortense Crépin

La chasse en plaine s'ouvre ce dimanche dans la Somme. Elle se fera dans un contexte particulier, avec la crise du coronavirus. Des précautions vont donc être prises : "On va essayer d'éviter les regroupements, porter le masque lorsqu'il y aura le rond avant la chasse" explique Yves Butel, président de la fédération de chasse de la Somme. 

Cette nouvelle saison démarre dans une période où les chasseurs ont subi plusieurs attaques, notamment après la parution du livre de Willy Schraen, président de la fédération nationale des chasseurs. Dans la préface, signée Eric Dupond-Moretti avant qu'il ne soit nommé garde des Sceaux, le ministre de la Justice et amateur de chasse qualifie certains défenseurs de l'environnement d"ayatollahs de l'écologie". Pour Yves Butel, "les défenseurs de l'environnement sont les chasseurs". "Les ayatollahs dont parle Eric Dupond-Moretti sont ce genre de personnes qui veulent nous empêcher de manger de la viande, d'élever nos canards, nos poules et nous empêcher en définitive de vivre comme on le voudrait dans la ruralité. (...) Les ayatollahs sont de leur côté, ils ne sont pas du nôtre".

"Avec l'interdiction de la chasse à la glu, on a mis le doigt dans un engrenage et il faut arrêter ça"

Depuis juillet, un référendum d'initiative partagée réclame l'interdiction de certaines pratiques de chasse "traditionnelles", comme la chasse à courre, toujours pratiquée dans l'Oise avec 350 veneurs. Yves Butel dénonce un "grignotage" : "on attaque la chasse à la glu, la chasse à la courre..., je me dis pourquoi pas demain la chasse à la hutte et le reste. On a mis le doigt dans un engrenage et il faut absolument arrêter ça".

Pour lui, il y a "d'autres problèmes comme la météo, la biodiversité et qui sont bien plus importants. Qu'on nous laisse vivre en paix". Concernant l'interdiction, par exemple, de la chasse à l'oie jusqu'au 31 juillet 2021, Yves Butel "demande à ce que les chasseurs puissent prélever quelques oies" : "Quand on voit que les oies sont massacrées en Hollande parce qu'elles font des millions de dégâts et que c'est l'Europe qui paye ces dégâts aux cultures (...) _Je souhaite simplement qu'on puisse nous laisser vivre tranquillement_, on fait très attention à notre nature, on la protège".

Dans la Somme, le nombre d'adhérents à la fédération de chasse, 21 000, est stable. Mais Yves Butel se félicite de voir 600 jeunes qui s'apprêtent à passer leur permis de chasse, contre 400 l'an passé.

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Yves Butel sur France Bleu Picardie :

Yves Butel, président de la fédération de chasse de la Somme, invité de France Bleu Picardie

  • Chasse
Choix de la station

À venir dansDanssecondess