Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les éleveurs de plein air de Dordogne manifestent contre les mesures anti-grippe aviaire

-
Par , France Bleu Périgord

Une trentaine d'éleveurs de la confédération paysanne ont manifesté devant la préfecture de Dordogne contre les mesures imposées pour lutter contre la propagation de la grippe aviaire. L'élevage" plein air" risque d'être mis à mal par les mesures de confinement obligatoires chaque année.

Une trentaine de manifestants se sont retrouvés devant le préfecture.
Une trentaine de manifestants se sont retrouvés devant le préfecture. © Radio France - Thibault Delmarle

Sous la pluie mais déterminés, une trentaine d'éleveurs de la confédération paysanne de la Dordogne se sont rassemblés devant la préfecture du département pour protester contre les mesures imposées par les autorités pour lutter contre la propagation de la grippe Influenza aviaire (H5N8). Depuis le 17 novembre dernier, tous les élevages de volailles doivent confiner l'intégralité de leurs animaux. Une mesure qui pourrait être généralisée chaque année pendant la période de migration. Les éleveurs "plein air" regrettent d'être pointés du doigt. D'autres manifestations étaient également organisées dans le Gers.

Une délégation reçue à la Préfecture.

Ils estiment faire l'objet d'accusations infondées concernant la propagation de l'Influenza Aviaire ou encore de la peste porcine. Ces manifestants affirment qu'au contraire, c'est l'industrialisation de la filière et la multiplication des transports qui est à l'origine de la prolifération de la maladie chaque année.

Par ailleurs, l'abattage préventif est également critiqué par la confédération paysanne même si aucun n'a eu lieu dans le département cette année, ni aucun cas recensé. 

Une délégation de manifestants a été reçu ce vendredi à 15 heures par la préfecture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess