Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Les éleveurs de lapins manifestent dans un hypermarché à Bressuire

-
Par , France Bleu Poitou
Bressuire, France

Les éleveurs de lapins ne sont pas épargnés par la crise qui frappe le monde agricole. Une filière historique dans le Poitou. Aujourd'hui il reste 95 éleveurs en Nouvelle-Aquitaine, mais la vente de leurs animaux ne rapporte plus assez. Ce mercredi, ils manifestent dans un hypermarché à Bressuire.

La filière cunicole réclame une revalorisation des prix par la grande distribution.
La filière cunicole réclame une revalorisation des prix par la grande distribution. © Maxppp - Aurélien Morissard

Depuis plusieurs années, la consommation de lapins est en chute libre. Les clients délaissent cette viande souvent plus cher. De l'autre côté, les agriculteurs vendent leurs animaux à un prix toujours plus bas par rapport à leurs charges. "Il nous manque 30 centimes par kilo pour pouvoir vivre correctement", confie François Martin, éleveur de 600 lapines dans le sud des Deux-Sèvres et président du Bureau régional interprofessionnel du lapin.

Il nous manque 30 centimes par kilo pour pouvoir vivre correctement

Aujourd'hui, les éleveurs sont 95 en Nouvelle-Aquitaine, présents principalement dans l'ex-région Poitou-Charentes. Une filière historique qui ne rapporte plus assez aujourd'hui. "Il faut payer les charges, mois je n'ai pas fini de rembourser mon emprunt. On gagne moins que ce qu'on pourrait espérer", confie Romain Portron, depuis 9 ans à Benassay dans la Vienne.

Est-ce qu'il y aura encore des éleveurs de lapins dans 10 ans ?

La filière a aussi été victime d'une épidémie. Cet hiver, les lapins ont été décimés par la VHD, une maladie hémorragique. "Certains éleveurs ont tout perdu et il n'existe aucune aide financière", explique le jeune agriculteur. Une manifestation est prévue, ce mercredi matin, dans un supermarché à Bressuire pour alerter consommateurs et grande distribution sur les difficultés des éleveurs cunicoles. "Si ça continue comme ça, est-ce qu'il y aura encore des éleveurs de lapins dans 10 ans ?" C'est toute une profession qui aujourd'hui s'interroge.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu