Agriculture – Pêche

Les éleveurs français jugent la race limousine irlandaise

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin dimanche 28 août 2016 à 16:10

Les vaches limousinesse plaisent dans la verte Irlande
Les vaches limousinesse plaisent dans la verte Irlande © Radio France - Jérôme Edant

Les éleveurs français sont de retour du congrès international de la race limousine, qui s’est déroulé pendant une semaine en Irlande, congrès qui a réuni 260 éleveurs du monde. A l’heure du bilan, les avis sont partagés chez les représentants limousins de la race.

Il y a d’abord un constat commun. Les éleveurs irlandais sont très forts et la limousine irlandaise est globalement très belle, une réussite pour eux qui ont importé la race limousine dans les années 70.

Mais le bémol, pour les puristes, c’est que de nombreux élevages développent certains caractères de la race que les français refusent, comme ce gène « culard » qui donne beaucoup de viande mais d’énormes arrière-trains.

Prêts à acheter des limousines irlandaises

Peu importe pour certains français : quand les animaux sont beaux, il faut les prendre là où ils sont même si à l’étranger. C’est l’avis, par exemple, de la société KBS Génétics basée à Limoges et qui commercialise semence et reproducteurs. Elle a même acheté un taureau primé le week-end dernier à Kilkenny.

Défendre la race du berceau

Inenvisageable pour le Pôle de Lanaud, le QG de la race à Boisseuil, qui défend la génétique du berceau limousin. Il le fera d’autant plus en 2020 en accueillant, à son tour, le congrès international et en montrant tout le savoir-faire des français.

D’ici là, il y a aura les Etats-Unis dans 2 ans. Mais les français ne se sentent pas menacés par les américains. Là-bas, l’élevage est tellement différent que la limousine n’a plus grand-chose à voir avec la race d’origine.

Partager sur :