Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les femmes gardent le pouvoir au Centre Inra de Bourgogne-Franche-Comté

mercredi 5 avril 2017 à 14:55 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Une présidente succède à une présidente. A l’Elysée, ça ne s’est jamais vu, en revanche à Dijon, le Centre de l’Institut National de Recherche Agronomique de Bourgogne-Franche-Comté montre l’exemple. Nathalie Munier-Jolain, ingénieur agronome et directrice de recherche succède à Françoise Simon-Plas

Nathalie MUNIER-JOLAIN
Nathalie MUNIER-JOLAIN - Inra

Dijon, France

Nathalie Munier-Jolain est devenue ce lundi 3 avril, la nouvelle Présidente du Centre Inra de Bourgogne-Franche-Comté. Pendant les quatre années à venir, c’est donc elle qui devient responsable des orientations et des priorités de la politique d’action régionale du Centre dijonnais. Dijon, une ville où Nathalie Munier-Jolain a réalisé la plus grande partie de sa carrière. Elle était depuis dix ans, Chef de Département Adjoint au département Environnemental et Agronomie de l’Inra.

L’inra en quelques chiffres

Le Centre Inra de Bourgogne-Franche-Comté compte 428 agents, dont 322 titulaires et plus d’une centaine de personnels non-permanents. Les unités rassemblent en plus 251 titulaires issus des structures partenaires du Centre (AgroSup, CNRS, CHU, Université de Bourgogne). Le Centre Inra est un centre pluridisciplinaire dont les recherches, sont axées sur les Territoires, l’Agroécologie, le Goût et l’Alimentation.

La plateforme de phénotypage de l'INRA à Dijon  - Radio France
La plateforme de phénotypage de l'INRA à Dijon © Radio France - alexandre_marchi

Françoise Simon-Plas, qui laisse son fauteuil à Nathalie Munier-Jolain, reprend son activité de chercheur au sein de l’unité mixte de recherche Agroécologie, mise entre parenthèses depuis janvier 2014.